Accueil » ORAN » Lettre ouverte à Monsieur le wali d’Oran. Cri de désespoir d’un père en deuil

Lettre ouverte à Monsieur le wali d’Oran. Cri de désespoir d’un père en deuil

Ayant bénéficié d’un lot de terrain, sis à Hammou Ali (Tafraoui), N° 32-33-34, lotissement 34, acheté à l’agence foncière en 2014, j’ai introduis une demande pour le permis de construire à la commune de Tafraoui en date du 04-06-2020 dont la réponse a été favorable, j’ai donc entamé les travaux de construction d’une maison R+1.  Et c’est à partir de cette date que mes problèmes ont commencé. En effet, le site en question dont les lotissements ont été vendus par l’agence foncière est à une proximité dangereuse voir mortelle de lignes haute tension (voir la photo). Je vous informe Monsieur le wali que j’ai perdu un fils victime justement de cette ligne de haute tension. J’ai entrepris plusieurs tentatives avec l’agence foncière pour trouver une solution à ce gros problème mais en vain. Mes actions sont restées lettres mortes et personne n’a daigné m’aider. Les travaux sont aujourd’hui à l’arrêt car le danger est toujours omniprésent et j’avoue, Monsieur le wali que je ne sais à quelle porte je dois frapper. Etant le premier responsable de la wilaya, je me confie à vous et je vous expose mon cas qui n’est pas isolé, d’autres sont dans la même situation. Cette lettre est un cri de désespoir et un exposé d’une situation comppliqué d’un père en deuil qui espère trouver chez vous une solution définitive sachant que l’agence foncière semble insensible et sourde à mes appels. Vous êtes mon dernier espoir. Merci Monsieur le Wali.                                                M. Gharbi Mohamed 117, Haï Hamel Abdelkader – El Karma. Oran

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Iran. Décès du président Ebrahim Raïssi dans un accident d’hélicoptère

Le gouvernement iranien a annoncé ...

Le Carrefour de Mostaganem

Sans domicile fixe. Les raisons ...

Le Carrefour de Mostaganem

Tourisme. 14 nouvelles plages pour booster ...

Le chef de l’OMS prévient. Une offensive terrestre sur Rafah «pourrait conduire à un bain de sang»

Une offensive terrestre de l’armée ...

Le Carrefour de Mostaganem

«Mostaganem-Hassi Mefsoukh». Reprise du projet ...