Accueil » Point de Vue » L’Etat n’est fort que par ses enfants

L’Etat n’est fort que par ses enfants

Un Etat n’est fort que par ses enfants, notamment, lorsqu’ils sont forts par leur instruction, leur intelligence et leur ambition. Évidemment, par la force de leur caractère et leur foi, en eux-mêmes. Ces qualités ne sont disponibles que quand certains facteurs sont réunis dans une société. D’abord une bonne instruction et une excellente éducation. Ensuite, une justice sociale et un Etat de droit. C’est la justice sociale ou la justice de façon générale, qui va maintenir le citoyen cloué au sol de sa patrie et à ses origines. L’absence de la justice dans une société c’est, la source de tous les conflits et toutes les rébellions. La question de la justice sociale est plus facile à dire et souhaiter qu’à appliquer. Malheureusement, l’on ne peut pas contourner la question de la justice sociale, en essayant de convaincre les gens de son existence en usant de prétentions démagogiques alors qu’elle n’existe que peu ou pas dans la réalité. Un citoyen pourrait résister à une faim de loup, tant qu’il est rassuré que ses droits ne seront jamais bafoués et ses chances pour réussir sont garanties, sans distinction de rang social, de région ou de tribu. Et seulement à ce moment que l’Etat devient fort et puissant, en s’inspirant de la force de ses enfants qui sont fiers d’y appartenir. Quand un Etat donne des signes de sa faiblesse, on assiste à l’émergence de ces faux dirigeants qui vont faire vite de partager le magot entre eux, en laissant à la majorité des miettes à glaner ou rien du tout. C’est ce que nous avons vécu, vers 2004 après la forte hausse inattendue des prix du baril…Nous constatons, heureusement, qu’en dépit de ces déboires, la plupart des Algériens, bon gré malgré, sont attachés à leur pays qu’ils chérissent trop. Il y aurait comme une lueur d’espoir qui les guide vers leur rêve, de voir un jour ce pays délivré des contraintes qui le maintiennent au stade du minimum nécessaire. Ils ont toujours confiance dans l’avenir que ce pays puisse un jour annoncer son coup d’envoi du siècle, vers les plus hautes cimes. Les forces nuisibles qui tiennent des rancunes enracinées contre ce pays et ce peuple, ceux qui ne supportent pas de voir ce pays émerger et dégagé de ses contraintes. Ceux-là continueront à nuire à ce pays, sans faire de vacarme et tout en essayant d’avoir la plus grande part du gâteau.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La France panique face à l’extrême droite

«On vit une période qui ...

Il ne reste plus rien à Ghaza !!

Il ne reste plus à ...

Est-il temps de réformer le Conseil de sécurité (ONU)?

A vrai dire, c’est tout ...

L’Aïd éclipse tous les autres sujets

C’est surtout.. Les prix du ...

BAC : Les épreuves de l’angoisse

C’est le passage obligé vers ...