Accueil » ACTUALITE » Les Verts victimes d’une scandaleuse machination. Le sale coup de Samuel Eto’o!

Les Verts victimes d’une scandaleuse machination. Le sale coup de Samuel Eto’o!

Une bien étrange intrusion médiatique que celle de l’ancienne gloire du football camerounais, Samuel Eto, à la veille du match choc entre l’Algérie et la Côte d’ivoire, prévu aujourd’hui à 17 h dans un stade dont le moins que l’on puisse dire est qu’il est « chaotique », car selon les médias africains et les deux équipes algériennes et ivoiriennes, d’une pelouse indigne d’une compétition de la CAN. Il est vrai que la pelouse du Stade de Japoma qui abrite ce match décisif est au centre d’une vraie controverse depuis déjà le début de la CAN 2021.
Les organisateurs avaient toute la latitude et le temps nécessaire de « re- domicilier» les matchs suivants du 1er tour après le constat de dégradation de cette pelouse hors normes. Au lieu de s’en tenir aux inquiétudes manifestées par les responsables et entraîneurs de plusieurs équipes africaines du tournoi, et même de ceux du Sénégal qui avaient contesté la programmation de ses deux matchs consécutifs à 14 h sous une forte canicule et un taux d’ humidité de plus de 80 % , la fédération camerounaise du football préfère « re- noyer » le poisson dans l’eau et de s’adonner à des subterfuges plutôt que de voir la vérité en face. Samuel Eto’o réagit enfin mais tardivement la veille d’un match qui s’annonce de la survie pour les coéquipiers de l’international Mahrez. Il siffle la fin de ce que certains aiment peut-être à qualifier de « récréation » malgré l’atroce réalité du l’état du terrain de Japoma. Le heurt palpitant qui s’annonce entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire pour décider notamment du sort des Fennecs, va se jouer dans ce stade ce jeudi alors que des doutes subsistent sur la tenue des rencontres du prochain tour sur le même stade. Va-t-on changer le lieu des rencontres du 2eme tour ? Cette piste reste plausible au vu de l’ampleur de contestations et des critiques. Si oui, il aurait été préférable de changer ce stade dès les matchs de la 2eme journée juste après la dégradation de sa pelouse. Des doutes persistent sur les intentions à peine voilées de la fédération camerounaise et la face cachée de faire jouer l’EN détentrice du trophée lors de la CAN 2019 et récemment sacrée vainqueur lors de la Coupe arabe dans un stade aussi méticuleux et litigieux à la fois quand on sait que pareille pelouse n’est pas adéquate pour une équipe technicienne jouant du beau football. La Confédération Africaine de Football (CAF) dément une quelconque délocalisation du match Côte d’Ivoire – Algérie du Stade de Japoma au stade Ahmadou Ahidjo en raison de la qualité de la pelouse. Après la CAF, c’est au tour du président de la FECAFOOT de se prononcer sur le sujet. Samuel Eto’o a sifflé la fin de la récréation et a interpellé les responsables des équipes algérienne et ivoirienne. «Je n’ai rien à dire concernant le Stade Japoma, mais je veux juste dire aux responsables des équipes nationales algérienne ou ivoirienne que même le président de la FIFA a voulu changer la date et le lieu de la CAN et il n’a pas pu. Nous ne sommes pas là pour plaire à qui que ce soit ou pour offrir des cadeaux», a-t-il expliqué. La page officielle de “Sky News Arabic” a révélé que l’ancienne star de FC Barcelone, Samuel Eto’o, et l’actuel président de la fédération camerounaise de football avait clairement indiqué qu’il ne dirait rien sur le stade Japoma. Selon la même source, la légende de foot camerounais avait déclaré que le président de la FIFA souhaitait lui aussi changer la date du tournoi et ne pouvait pas, nous ne sommes pas là pour faire plaisir à qui que ce soit ou faire des cadeaux. “Je ne dirai rien sur le stade de Japoma, mais je veux juste dire aux responsables de l’équipe d’Algérie et également de l’équipe ivoirienne, que le président de la FIFA a également voulu changer la date du tournoi et qu’il ne pouvait pas, nous ne sommes pas là pour faire plaisir à quelqu’un ou offrir des cadeaux.” Cette déclaration a été démentie par le journaliste Mouloud Siad, qui l’a considérée comme une rumeur. “Ces déclarations n’ont aucun fondement dans la vérité. Ce sont les commissions de la CAF qui décident de changer de stade ou pas, pas d’Eto’o, et le transfert d’un “gros” média arabe pour une déclaration ne veut pas du tout dire que c’est « La preuve », a-t-il déclaré.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Shérine Abou Akla, assassinée de sang froid par les sionistes. 46 journalistes tués par Israël

Mercredi 11 mai, la journaliste ...

Visite du ministre russe des AE, Sergueï Lavrov «La position de l’Algérie sage et objective»

Quel nouvel élan de coopération ...

Chantier du stade d’Oran. Les explications du premier responsable sur la «question du Covid»

Constatant au mois d’octobre 2021 ...

Baccalauréat et BEM pour la session 2022. Plus de 1,5 million de candidats

A un peu plus d’un ...

«Mes efforts dans la promotion immobilière m’ont attiré certaines critiques » Le wali fait le point sur son bilan

Le wali a livré, lundi, ...

%d blogueurs aiment cette page :