Accueil » ORAN » Les taxis «Clan» dictent leur «loi». Quand la Covid-19 fait remplir les poches!

Les taxis «Clan» dictent leur «loi». Quand la Covid-19 fait remplir les poches!

Par B.HABIB

Les taxis s’improvisant en véhicules clandestins interligne sont en train de prendre de l’envol tellement les prix qu’ils pratiquent pour les dessertes inter wilaya sont astronomiques et hors de portée pour les usagers du transport. Profitant du confinement et de l’arret d’ouverture des lignes au taxis réglementaires, ces derniers pratiquent des tarifs comme bon leur semble au grand dam des usagers et souvent à des prix défiant l’entendement allant parfois jusqu’à 500 et 600 da la personne pour les lignes Oran-Mascara et Oran- Sidi Bellabbes alors que le tarif réglementé est de 300 da la place en temps normal cela s’entend.. Ne souciant guère du porte monnaie du citoyen qui bat de l’aile en ces temps durs de conjoncture économique et de faiblesse du pouvoir d’achat, les «Clans» ont envahi tous les espaces des gares routières et seuls les clients qui sont pour ainsi livrés à la «vindicte» et à l’ intolérance  affichés par ces derniers sont les grands perdant dans cette affaire. Il semble que la pandémie du Covid -19 qui a fait le malheur de centaines de malades sans parler des déces est en train paradoxalement de faire le bonheur pour d’autres .pour qui le serment d’hypocrate ne serait qu’un vain mot tant seul le gain facile compte à leur yeux.. Ce qu’il faut néanmoins retenir est l’absence d’une «alternative» à meme d’atténuer les souffrances des usagers du transport interligne malgré la reprise progressive du trafic routier et la vlonté des pouvoirs publics de faire respect les consignes préventives régissant la prévention et la lutte contre la pandémie du Coronavirus.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Plans émiratis pour déstabiliser le Sahel et l’Algérie. Ces pays à la botte d’Israël…

A la guerre comme à ...

2ème session d’APW en avril. L’agriculture, un dossier qui promet…

La deuxième session ordinaire de ...

Vigilance face aux turbulences et tensions dans la région. Que de défis à l’Algérie nouvelle !

Le Président de la République, ...

Les communes doivent déposer succinctement les opérations avant de prétendre aux financements de soutien. De la crise Covid … à la crise budgétaire

L’une des recommandations faites aux ...

7.300 victimes dont 2.470 après l’indépendance et des survivants souffrant d’handicaps physiques psychologiques. Les crimes continus des mines antipersonnel

Après la mort des victimes ...