Accueil » ORAN » Les spécialistes du tourisme prêts pour accueillir les émigrés. Des prémices d’une saison estivale meilleure

Les spécialistes du tourisme prêts pour accueillir les émigrés. Des prémices d’une saison estivale meilleure

L’annonce de l’ouverture de l’espace aérien et la reprise des vols, ce sont des nouvelles qui ont été accueillies à bras ouverts par les spécialistes du tourisme à leur tête, les propriétaires d’hôtels. En fait, à la corniche comme au centre-ville tout le monde s’est adapté en attendant la véritable reprise, mais il faut le dire les choses ont vraiment trop tardé. A vrai dire, avec l’annonce de l’arrivée en masse de la diaspora algérienne, vivant un peu partout dans le monde, le secteur des prestations de services peuvent se rebiffer un tant soit peu, et ce, après presque deux années de confinement ayant coûté très cher à ce domaine, dont les rentrées venaient essentiellement de l’afflux des touristes algériens d’outre-mer. Pour certains propriétaires d’hôtels dans la région, que nous avons contactés, les réservations affluent pour la saison estivale. A vrai dire, l’horizon s’éclaircit pour les professionnels du tourisme grâce aux nouvelles mesures entreprises par les hauts responsables de l’Etat qui, certes, ont émis plusieurs réserves et des conditions pour entrer dans le territoire national. Au niveau de la corniche oranaise, les complexes touristiques. « Les réservations s’enchaînent. Le taux d’occupation sera nettement meilleur avec une clientèle venues d’outre-mer, notamment de France », dira un propriétaire d’un complexe. Pour leur part, les employés qui étaient au chômage partiel sont de nouveau sur le pont. « On repart sur des équipes complètes parce qu’on espère être presque complets pour l’ascension », explique notre interlocuteur. En outre, l’ouverture des hôtels, cafés et restaurants, multiplication des liaisons aériennes, va inéluctablement donner un nouveau souffle à l’économie algérienne en générale et pour le tourisme en particulier. Rassérénée par le ralentissement de l’épidémie de Covid-19 et la perspective d’un vaccin, l’Algérie se prépare à accueillir les touristes pour des vacances au parfum de jamais vu. Une centaine d’hôtels se préparent à accueillir les voyageurs avides de passer des vacances sous de bons auspices loin de conséquences du Covid 19. Un ciel bleu azur, des palmiers sur fond de Front de mer, des terrasses de restaurants où se prélasser au soleil, des piscines pour se relaxer et de grands espaces pour déconnecter, voilà ce qui attend les touristes, affirme notre interlocuteur. Or, même si l’état d’urgence sanitaire a été prorogé et que des restrictions pèsent encore sur certains lieux, Oran peaufine son décor de carte postale pour accueillir les touristes. Enfin, il est utile de rappeler que le respect des mesures de prévention, seul salut pour contribuer à la réussite de la saison estivale qui s’annonce plus au moins nettement meilleure.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Alors que le marché communal demeure inoccupé. Les vendeurs à la charrette préfèrent les rues

En dépit de l’ouverture du ...

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...