Accueil » MONDE » Les Palestiniens enterrent leur « soeur », la journaliste tuée Shireen Abu Akleh

Les Palestiniens enterrent leur « soeur », la journaliste tuée Shireen Abu Akleh

Les Palestiniens s’apprêtent vendredi à Jérusalem à dire adieu à une de leurs journalistes vedettes, Shireen Abu Akleh, tuée d’une balle dans la tête deux jours plus tôt à Jénine en Cisjordanie occupée alors qu’elle couvrait un raid israélien. Ses funérailles auront lieu sur fond de violences persistantes, alors que de nouveaux heurts ont éclaté dans le camp de réfugiés de Jénine où elle a été tuée. Un Palestinien y a été blessé par balle lors d’une nouvelle opération de l’armée israélienne, selon l’agence officielle palestinienne Wafa. Palestinienne chrétienne âgée de 51 ans et ayant aussi la nationalité américaine, la journaliste de la chaîne qatarie Al Jazeera doit être inhumée à Jérusalem, où elle a grandi, après une messe à 15H00 (12H00 GMT) dans une église de la Vieille Ville. La police israélienne a dit à l’AFP s’attendre à « des milliers de participants », déployer des forces supplémentaires et fermer des routes en prévision des obsèques. Des milliers de Palestiniens lui ont déjà rendu hommage jeudi, au lendemain de sa mort, lors d’une cérémonie au siège de l’Autorité palestinienne à Ramallah, en Cisjordanie occupée. « Je suis venue dire au revoir à celle qui est au plus profond de nos coeurs », a témoigné une Palestinienne ayant participé à la cérémonie, Douaa Abou Adi. Shireen Abu Akleh « n’est pas seulement dans chaque maison palestinienne mais dans chaque coeur arabe. Pour tous les Palestiniens, c’est une soeur ». Après la cérémonie, une foule a suivi l’ambulance transportant sa dépouille jusqu’au point de passage entre la Cisjordanie et Jérusalem-Est, secteur palestinien occupé et annexé par l’Etat hébreu. Les habitants de Cisjordanie, dans leur écrasante majorité, n’ont pas accès à Jérusalem. Le camp de Jénine où Shireen Abu Akleh a été tuée mercredi est un bastion des factions armées palestiniennes dans le nord de la Cisjordanie, d’où étaient originaires des auteurs d’attaques récentes en Israël. L’armée israélienne y avait lancé une opération pour appréhender des Palestiniens recherchés. Vendredi, lors d’un nouveau raid, elle a pilonné une maison et blessé par balle à l’abdomen un Palestinien lors de heurts, d’après Wafa. Un autre Palestinien a été blessé par balle près de Ramallah lors d’un autre incident, selon l’armée israélienne. Il avait lancé une brique vers une voiture et tenter d’entrer à l’intérieur.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Iran. Décès du président Ebrahim Raïssi dans un accident d’hélicoptère

Le gouvernement iranien a annoncé ...

Le Carrefour de Mostaganem

Sans domicile fixe. Les raisons ...

Le Carrefour de Mostaganem

Tourisme. 14 nouvelles plages pour booster ...

Le chef de l’OMS prévient. Une offensive terrestre sur Rafah «pourrait conduire à un bain de sang»

Une offensive terrestre de l’armée ...

Le Carrefour de Mostaganem

«Mostaganem-Hassi Mefsoukh». Reprise du projet ...