Accueil » Point de Vue » Les morts comptés du monoxyde

Les morts comptés du monoxyde

Qui est au fait, l’auteur du crime, le mo-noxyde de carbone, le laisser aller, la contrefaçon ou bien la responsabilité est partagée? En effet, le monoxyde ne pourrait tuer, sauf si les mesures de protection adéquates n’ont pas été respectées que ce soit par négligence ou autres. Les campagnes de sensibilisation organisées par les instances concernées n’ont donné que peu ou pas de résultats. Les réflexes d’insouciance continuent à faire mouvoir les esprits et les comportements, et voilà pourquoi nous sommes globalement d’accord sur ce facteur..un gaz ne va pas se manifester par lui-même, pour tuer des gens. C’est aberrant quand même ! Cependant, il sera juste de passer aux facteurs et quels sont ces facteurs.. ? Quand un appareil de chauffe-bain ou un chauffage est importé de je ne sais quelle Chine ou quel Taiwan, il faudra s’attendre à ce que l’appareil ne présente pas les garanties sécuritaires inhérentes à l’instar de tout appareil fonctionnant avec du gaz ou de l’électricité et pouvant représenter un danger pour la vie humaine, en cas où un quelconque dysfonctionnement de l’appareil se manifeste. Et comme nos frontières sont devenues de vraies passoires, puisque l’argent sale est maître des lieux, là où l’on pourrait espérer le contraire. Donc, tu paies tu peux faire passer n’importe quoi. Ce n’est pas uniquement aux frontières que le mal de l’argent fait rage, les services de contrôle de la qualité du ministère du commerce ne font pas toujours leur travail selon les règlements en vigueur. Et puis, les appareils contrefaits sont généralement étalés à des prix tentants. Chose qui va attirer ceux qui sont plutôt attirés par les prix « raisonnables » que par la qualité du produit. L’on finit toujours par se cogner le nez contre le mur quand on se laisse berner par le prix. Toutefois, j’aurais aimé que les campagnes de sensibilisation contre les dangers du monoxyde soient renforcées par des campagnes de contrôles de qualité au niveau des commerces activant dans cette spécialité. Ces descentes devraient en principe s’enquérir sur les pays de provenance de ces produits. Il faudrait reconnaître que le pays vit depuis des décennies dans un foutoir où lois et règlements ne sont plus respectés. On laisse faire, du moment qu’un tel désordre profite à pas mal de catégories politico-financières. Le cas des appareils de chauffage et ou chauffe-bains non sécurisés et représentant du coup des dangers potentiels ou directs à la vie des citoyens, ne sont qu’un spécimen dans un ensemble enchevêtré et pis encore, difficile à dénouer.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Victoire diplomatique pour la Palestine

La grande révolte palestinienne du ...

La sécurité sanitaire 2025-2030

La sécurité sanitaire pourrait avoir ...

Le dessalement: une option stratégique

Face à l’indisponibilité de l’eau, ...

2027, serait-elle, l’année de l’émergence?

C’est une thèse qui n’est ...

Les vents des présidentiels

A cinq mois des élections ...