Accueil » RÉGIONS » Les jeunes entre drogue et violence. La délinquance gagne du terrain à Saïda

Les jeunes entre drogue et violence. La délinquance gagne du terrain à Saïda

Par où commencer lorsque des jeunes choisissent le camp de la violence, c’est que quelque part, il y a eu faute non pas seulement politique mais aussi morale. Les vols suivis d’agressions physiques, consommation de drogues diverses et commercialisation clandestine de boissons alcoolisées avec en plus des affrontements avec armes blanches entre bandes rivales… sont en nette augmentation et n’épargnent ni communes rurales ni le chef -lieu de wilaya. Cette délinquance est le fait de groupes de jeunes qui imposent leur loi, de jour comme de nuit, bien souvent sous le regard apeuré des citoyens. Saïda est loin de la paisible petite ville de province où les jeunes se dérobaient à la vue de leurs aînés, fussent-ils de simples voisins… pour fumer une cigarette. Il n’y a pas un jour où des personnes impliquées dans divers délits ne sont pas arrêtées. Le dernier communiqué de la police, adressé à la presse écrite et parlée, parle de l’arrestation d’un jeune repris de justice, âgé de 32 ans en possession de 77 comprimés psychotropes et d’une somme d’argent provenant de la vente. Ce jeune homme, habitant la cité des  »Frères Seddik », faisait circuler des barbituriques dans le milieu des jeunes. Suite à une information parvenue aux services de police de la 4eme Sûreté Urbaine, ces derniers l’ont arrêté en flagrant délit. Aujourd’hui, la drogue est dans la rue, menaçant nos enfants. Il y a quelques années, entendre parler de la drogue nous faisait penser aux grandes agglomérations et aux milieux urbains surpeuplés. A cette époque, nos villages étaient épargnés. Et plusieurs questions s’imposent : Par quels canaux s’opère ce trafic de drogue ? Quels sont ses itinéraires ? Et qui sont les « Bonnets » de ces réseaux ? Beaucoup de questions qui resteront sans réponses. Quoi qu’il en soit, la drogue sous toutes ses formes continue à faire rage. Un fléau qui ne cesse de causer de graves conséquences aux jeunes qui en consomment et qui est à l’origine de divers délits, comme les vols suivis d’agressions physiques et même les affrontements entre bandes rivales comme ce fut le cas jeudi dernier où il y a des échauffourées entre des jeunes de différents quartiers. La police qui multiplie les actions, parvient à arrêter des bandes entières mais cela reste insuffisant.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

MCSAIDA. La résurrection

Rétrogradé en Inter-Region, le MCSaida ...

Saïda. La police à l’assaut de la délinquance

Plusieurs affaires liées aux stupéfiants ...

Aïd-el-adha à Saïda. La main invisible de la spéculation

Ils ont l’argent et le ...

Célébration de la Journées nationale de l’Etudiant

Une fois le coup d’envoi ...

Saida. Suicide d’une jeune fille de 17 ans

A la fleur de l’âge, ...