Accueil » ACTUALITE » Les établissements scolaires manquent de moyens de prévention. L’angoisse des parents d’élèves

Les établissements scolaires manquent de moyens de prévention. L’angoisse des parents d’élèves

Qui est responsable de la disponibilité des masques et des gels hydro alcooliques et d’autres moyens de prévention, dans les établissements scolaires, censés soutenir les démarches des autorités sanitaires pour lutter contre la propagation du Covid-19? Une question que les parents d’élèves, de tous les paliers confondus, n’arrivent pas à avoir une réponse claire et nette étant donné qu’ils sont ballottés d’une direction à une autre. En fait, les directions et de l’Education et de la Santé rejettent la responsabilité et renvoient l’appareil aux autorités communales. A vrai dire, les visites effectuées par la direction de l’Education au niveau de quelques établissements, implantés dans des agglomérations qualifiées de zones d’ombre, ont amplement mieux démontré un manque flagrant d’application rigoureuse des mesures de prévention contre le coronavirus. Cela a été vérifié sur le terrain et, d’ailleurs, à maintes fois condamné par les parents d’élèves qui ne savent pas à quel saint se vouer, sachant que leurs doléances sont sans réponse et se voient dans l’obligation de munir leurs enfants de masques et de gel, tout en inculquant à leurs enfants les gestes qu’il faut faire et qu’il faut éviter. Toutefois, les parents d’élèves ne sont pas en mesure de se procurer tous les moyens pouvant éviter à leurs enfants le pire. En effet, les appareils thermiques de chaleur et la désinfection des classes ne sont pas à la charge des parents, alors que cette tâche est normalement confiée aux autorités locales, sauf que tous les directeurs des établissements scolaires affirment que les écoles ne sont pas encore dotées de ces moyens primordiaux et les classes ne sont que rarement désinfectées. Néanmoins, la direction de l’Education, par le biais de son premier responsable, a sommé les directeurs des établissements scolaires de faire le nécessaire pour éviter le pire et appliquer de manière rigoureuse et profiter à bon escient de l’enveloppe budgétaire supplémentaire dont ils ont bénéficié, pour mettre à la disposition des élèves tous les moyens de prévention.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les résidents du Pôle urbain Ahmed Zabana outragés. Pas une seule goutte d’eau dans les robinets

Alors que les résidents du ...

Déficit en infrastructures au Pôle urbain « Ahmed Zabana ». La rentrée scolaire met à nu les carences de la cité

La ville que les autorités ...

Les enfants transférés sans être avisés. Un nouveau CEM décidé dans l’urgence à la cité AADL Ahmed Zabana?

La rentrée scolaire n’a pas ...

Distribution du lait en sachet et huile de table à Arzew. Une production pour réaliser l’autonomie

Pourquoi la pénurie de l’huile ...

Pôle urbain Ahmed Zabana. Un CEM suffira-t-il pour toute une cité?

La nouvelle rentrée scolaire ne ...