Accueil » ACTUALITE » Les dossiers doivent être ficelés au plus tard le 3 août. Indemnisation : la course contre la montre

Les dossiers doivent être ficelés au plus tard le 3 août. Indemnisation : la course contre la montre

Synthèse de B. L.

Maintenant que les feux de forêts sont maîtrisés même s’ils ont fait beaucoup de dégâts, place aux indemnisations des familles sinistrées. C’est dans ce contexte que la commission multisectorielle chargée de l’examen des dossiers d’indemnisation des sinistrés a été installée mercredi dernier. Sa mission est des plus délicates et compliquées même si le travail sur le terrain pour recenser et faire l’inventaire des dégâts occasionnés a commencé bien avant. Seulement voilà, les walis ont jusqu’au 3 août pour transmettre les dossiers afin que les aides de l’Etat puissent arriver aux personnes sinistrées dans les plus brefs délais. C’est d’ailleurs, le Professeur Abdelhamid Afra, président de ladite commission et délégué national aux risques majeurs au ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire qui l’avait souligné lors de l’émission «Invité de la rédaction», de la chaîne 3 de la Radio Algérienne, la semaine dernière. Il avait également indiqué que le travail de recensement au niveau des 2000 hectares incendiés sur les 25 wilayas touchées par les feux de forêt, avait débuté. «Les commissions locales sont à pied d’œuvre pour recenser les dégâts occasionnés. Selon les premières statistiques, plusieurs espèces de cheptels ont été touchés (ovin, bovin, caprin, volaille) en plus des arbres fruitiers et autres céréales. Nous avons également des habitations touchées à différents niveaux de dommages ainsi que du petit matériel et équipement agricole et tout ce qui est tuyauterie et réseau d’irrigation des parcelles agricoles», a fait savoir M. Afra. Selon l’invité de la rédaction, le recensement et l’inventaire des dégâts ainsi que l’expertise des constructions ont commencé par les commissions locales. «Une fois le travail terminé au niveau de chaque site, ces dossiers seront transmis à la commission multisectorielle qui a été installée hier afin de les examiner et les étudier, conformément à la réglementation, pour décider des niveaux des dommages et de l’indemnisation des habitations», a-t-il indiqué. Pour leur part, les 25 walis concernés par les sinistres ont entamé une véritable course contre la montre pour ficeler les dossiers d’indemnisation dans les délais à savoir le jeudi 03 août prochain. Une fois fait, la commission multisectorielle prendra le relai et aura jusqu’au jeudi 10 août pour achever son travail, annonce M. Arfa. Cette décision a été prise mercredi par la commission multisectorielle chargée de l’examen des dossiers d’indemnisation des sinistrés juste après son installation par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad. Concernant l’indemnisation proprement dite, le Pr Afra a expliqué qu’elle se fera en nature pour tout ce qui est produits agricoles, cheptel, cellules d’abeilles ou autres. Pour ce qui est des d’habitations, des aides à la réhabilitation seront octroyées aux sinistrés selon le niveau de dommage enregistré. M. Afra a tenu également à rassurer les sinistrés en affirmant que l’indemnisation du mobilier de maison est également pris en charge dans ce dispositif. «Cela comprend tout ce qui est appareil électroménager, TV, hifi et autres literies», a-t-il précisé.

À propos B.L

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bénéficiaires de l’allocation chômage. L’ANEM révolutionne son système

A l’ère du numérique, aucune ...

Les bombes pleuvent toujours sur la population de Ghaza. 18.000 morts et près de 50.000 blessés

Par Synthèse de B. L. ...

A l’invitation du Directeur général de la société. Le wali d’Oran en visite à l’usine Renault

A l’invitation du Directeur général ...

Sécurisation des frontières et préservation de la souveraineté nationale. L’ANP, un rempart solide et efficace

Les efforts de l’ANP en ...

Plus de 2.500 migrants morts ou disparus en 2023 selon l’ONU. Une Méditerranée périlleuse pour les harraga !

  Les traversées illégales par ...