Accueil » MONDE » Les bureaux de vote ont ouvert. L’Allemagne tourne la page Merkel

Les bureaux de vote ont ouvert. L’Allemagne tourne la page Merkel

Le résultat de ces élections, qui voient Angela Merkel quitter la chancellerie après 16 ans de pouvoir, reste incertain. 40% des Allemands se disaient encore indécis à quelques jours du scrutin. Le suspense reste entier alors que les bureaux de vote ont ouvert ce dimanche matin en Allemagne. Pour ces législatives, les sociaux-démocrates et les conservateurs se disputent la succession d’Angela Merkel qui va quitter la chancellerie après seize ans de pouvoir. Quelque 60,4 millions d’électeurs ont jusqu’à 18 heures pour élire leurs députés et environ 40% se disaient encore indécis à quelques jours de ce vote crucial pour la première économie européenne. Les sociaux-démocrates de l’actuel ministre des Finances Olaf Scholz devancent légèrement, avec 25%, les conservateurs d’Armin Laschet, crédités de 22 à 23%, un score historiquement bas, selon d’ultimes sondages. L’écart est cependant trop ténu entre le centre-gauche et le centre-droit de la chancelière pour oser un pronostic. La publication des premières estimations à la sortie des urnes à 18 heures ne devrait pas forcément permettre d’y voir plus clair: nombre d’électeurs, dont Angela Merkel, ont en effet choisi le vote par correspondance, non pris en compte dans cette première photographie du scrutin. Le nom du futur chancelier et la composition de sa probable majorité risquent ainsi de pas être connus dès dimanche soir. De longues tractations seront quoi qu’il arrive nécessaires dans les prochains mois pour former le futur attelage au pouvoir, au risque d’entraîner une paralysie européenne jusqu’au premier trimestre 2022. Angela Merkel, qui s’apprête à se retirer de la vie politique, pourrait devoir rester aux commandes d’ici la fin de l’année pour expédier les affaires courantes. Après s’être tenue à l’écart des joutes électorales, la chancelière, qui va égaler avec 16 années à la chancellerie son mentor Helmut Kohl, n’a pas ménagé ses efforts dans la dernière ligne droite. Lors de son dernier meeting en tant que chancelière, Angela Merkel, 67 ans dont plus de 30 en politique, a appelé samedi à Aix-la-Chapelle à voter pour Armin Laschet au nom de « l’avenir » du pays. L’engagement d’une chancelière dont la popularité reste au zénith suffira-t-il pour empêcher la victoire du SPD? Rien n’est moins sûr. Longtemps englué à la troisième place des sondages, le SPD a effectué à partir de la mi-août une improbable remontada.

À propos lecarrefour dalgerie

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sanctions contre le Mali. La Cédéao tente de se justifier

Ce jeudi 27 janvier 2022, ...

Sommet ouest-africain pour évoquer la crise au Burkina Faso

Les Etats ouest-africains se réunissent ...

Mali – Cédéao. L’Union africaine veut relancer le dialogue

Une délégation de l’Union africaine ...

Partygate. Retour sur les dates de ce scandale qui risque de faire chuter Boris Johnson

L’étau se resserre autour de ...

Ukraine. Le bras de fer entre les Etats-Unis la Russie s’intensifie

La Russie a lancé, mardi ...