Accueil » CHRONIQUE » Les BRICS face au Dollar…

Les BRICS face au Dollar…

Les dirigeants de tous les pays africains ont reçu une invitation pour assister au prochain Sommet des BRICS qui se tiendra à Johannesburg, en Afrique du Sud, en août. Anil Sooklal, ambassadeur itinérant des BRICS pour l’Afrique du Sud, a fait cette annonce. L’éventuelle expansion des BRICS a suscité un grand intérêt mondial, avec environ trente pays exprimant leur volonté de participer aux travaux du groupe. Des pays africains tels que l’Algérie ou l’Éthiopie, ont déjà officiellement demandé à rejoindre le groupe. Selon la presse indienne, l’Argentine, l’Égypte, l’Indonésie, les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite pourraient être les premiers à se joindre à l’alliance. Un document dessinant les contours d’un élargissement des BRICS a été élaboré et sera bientôt soumis aux ministres des Affaires étrangères du groupe des Cinq. Cependant, la présidence sud-africaine a confirmé que des discussions sont en cours pour trouver une alternative possible au dollar américain, non seulement au sein des BRICS, mais également au sein d’autres organisations internationales. L’objectif n’est pas de s’opposer au dollar, mais de trouver une solution pour soulager les économies des pays en développement. L’élargissement des BRICS et la dédollarisation seront des sujets à l’ordre du jour du prochain Sommet du groupe prévu en août à Johannesburg. Selon Leslie Maasdorp, directeur financier de la nouvelle banque de développement des BRICS, les BRICS ont des ambitions « à moyen et long terme » pour créer une nouvelle monnaie mondiale et défier le dollar américain. Actuellement, les BRICS cherchent à promouvoir le commerce direct en utilisant leurs propres monnaies nationales, comme l’a expliqué Leslie Maasdorp, lors d’une intervention sur Bloomberg TV. Il a également précisé que pour le moment, les BRICS ne sont pas prêts à créer une nouvelle forme de monnaie fiduciaire concurrente du dollar américain. Néanmoins, il a souligné que le développement d’une alternative au dollar américain est considéré comme une ambition à moyen ou long terme, tout en indiquant que le renminbi chinois est encore loin de remettre en question la suprématie du dollar. «La Nouvelle banque de développement a le dollar américain comme monnaie d’ancrage. Notre bilan est libellé en dollars américains. Nous sommes fermement ancrés dans l’hémisphère du dollar américain », a-t-il souligné.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le SOS des enfants du Soudan

«Depuis près d’un an, les ...

Femmes palestiniennes, les victimes invisibles

Dans la bande de Gaza, ...

Le gaz a bien chuté !

Le prix du gaz est ...

Pour un Ramadan sans hausse…

Le gouvernement prend plusieurs mesures ...

Le pétrole a bien «chauffé»

En 2024, le secteur pétrolier ...