Accueil » CHRONIQUE » Les belles rassurances des pouvoirs publics

Les belles rassurances des pouvoirs publics

Les pouvoirs publics rassurent au sujet de la disponibilité des produits? c’est beau et c’est rassurant.. Seulement, nous avons besoin que ces rassurances soient concrètement, interprétés sur le tas… personne ne saurait mettre en doute que les pouvoirs publics font l’impossible afin de mettre en échec, les agissements condamnables de ceux qui tiennent en otage , presque toute l’activité commerciale nationale… Nous avons rappelé dans des précédentes chroniques, que nous serions dupes, si nous croyons que seuls la cupidité et le profit qui motiveraient cette pire race de sangsues à commettre ces ignobles actes. il y a, en filigrane, pas mal de politique inédit qui se dissimule, dans les plis de cette guerre, sans merci entre le peuple et ceux s’efforcent à l’affamer.. du point de vue ambiant, les rassurances des pouvoirs publics au sujet de la disponibilité des produits de consommation de première nécessité, sont belles à voir et à écouter.. seulement, quand la patates ou le lait de sachet ou tout autre produit sont est disponibles à trois fois leurs prix réelles, par rapport au pouvoir d’achat du citoyen moyen..Cela deviendrait donc, une disponibilité ayant perdu son bon sens.. Et, jusqu’à ce moment le problème de la disponibilité des produits n’est pas souvent posé, notamment, en ce qui concerne les légumes et les fruits.. la question de la disponibilité touche pour le moment, essentiellement, deux produits : l’huile de table et le lait de sachet..qui font toujours, objet de spéculations.. A vrai dire, les spéculateurs et les pénuristes, sur les différents paliers, ont su profité d’un manque de sérieux flagrant de la part des services étatiques, en charge de cette lutte…, il s’est avéré les interventions de ces services, ne sont pas exercées de façon durable et soutenue dans le temps et dans l’espace. Ce ne sont que de simples « orages » passagers et ostentatoires. Ainsi, parait-il , que les entités « spéculatrices » habituées à ce genre de comportements éclatants , savent d’expérience qu’ils sont inoffensifs. D’une façon générale, les medias et la presse écrite sont les destinataires fideles des activités de lutte contre les spéculations et les hausses des prix … Voilà, pourquoi l’on tâtonne, sans réussir à aller plus loin dans cette lutte , visant avant tout et indirectement, à protéger la stabilité politique et la paix sociale du pays …Ce qui représente un point faible à la défaveur des services de lutte et du coup un point fort à la faveur des entités qui monopolisent la marché , c’est bien la corruption..

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’obésité, l’inquiétant nouveau phénomène

Les milieux scientifiques et médicinaux ...

Cybersécurité

En arrivant chez nous, la ...

Quand l’Etat travaille pour le citoyen

La souveraineté du peuple, c’est ...

Israël défie le monde avec sa logique meurtrière

Israël est une base américaine ...

Ghaza : La diplomatie Algérienne mobilisée

Le fait que les responsables ...