Accueil » RÉGIONS » Les batailles rangées sèment l’insécurité dans la ville de Saïda. Ces voyous qui n’ont peur de rien…

Les batailles rangées sèment l’insécurité dans la ville de Saïda. Ces voyous qui n’ont peur de rien…

Les violences urbaines prennent – décidément – des proportions alarmantes dans la ville de Saïda. Les voyous sévissent en maîtres dans certains quartiers de la ville de Saïda, parfois sous le regard impuissant des citoyens qui vivent avec la peur dans le ventre. Selon les informations qui nous ont été communiquées et confirmées par les services de police, la cité « Ct Mejdoub » a connu, avant-hier, une nuit agitée à la suite d’une bagarre entre deux groupes de jeunes en semant la panique au sein des habitants du quartier populeux et populaire. Les menaces de mort répétées entre les deux gangs locaux ont en effet effrayé les riverains et réveillent certains, suite aux cris de ces jeunes fous-furieux. A voir toutes les batailles rangées qui gagnent du terrain, l’on est obligé de dire que l’Adoption le 1er Octobre 2O2O de la nouvelle loi relative à la prévention et à la lutte contre les bandes de quartiers n’a pas encore dissuadé ces bandes qui continuent à sévir à Saïda. A la cité « Ct mejdoub », un spectacle hollywoodien a été offert aux habitants du quartier. Lors de leur intervention, les éléments de la police ont eu du mal à contenir la fougue des jeunes survoltés et surexcités qui se sont chamaillés pour un rien. Ces policiers semblent avoir mis la main sur certains jeunes …alors que le reste a été dispersé. C’est grave pour la sécurité des biens et des personnes…. Que faire ?

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bac à Saïda. La commune d’Aïn El Hadjar sur le podium

Fin de suspense pour les ...

Saïda. Le danger des deux roues

Les motocyclettes qui sont de ...

L’été à Saïda. L’enfer et la galère

Ce ne sont pas toutes ...

Saïda. Cap sur la préservation du cadre de vie

Avec la saison estivale et ...

Saisie quotidienne de psychotropes

Il ne se passe pas ...