Accueil » ORAN » L’Epic CET tient à son défi. Un objectif à moyen terme de 40t/ jour de plastique BET récupéré à valoriser

L’Epic CET tient à son défi. Un objectif à moyen terme de 40t/ jour de plastique BET récupéré à valoriser

Le plastique est en passe de devenir parmi les nouvelles sources de l’économie renouvelable. Comment la bouteille en plastique recyclée est-elle recyclable? Est-ce que le plastique récupéré sert à la fabrication de bouteilles en verre? Et quelle est la moyenne journalière du plastique récupéré recyclable à Oran? La nouvelle Direction générale de l’entreprise de wilaya d’Oran, l’Epic du Centre d’enfouissement technique (CET), installée depuis trois mois seulement, suite au remplacement de l’ex-directrice, Mme Chaalal, nourrit un objectif à moyen terme de 40 tonnes de matière plastique BET récupéré déclaré «valorisable», une appellation qui remplace celle de «recyclable» selon le directeur qui indique que son entreprise travaille de concert avec les récupérateurs, en ce sens que c’est le plus offrant en matière de vente des produits, issus de déchets solides récupérés à valoriser qui a la mainmise. Pour le moment, on n’en est pas encore au stade du recyclage au sens vrai du terme puisque les produits récupérés, issus des déchets assemblés par les CET, tels que le carton et le plastique BET sont valorisés, c’est-à-dire revendus aux récupérateurs les plus offrants. «Nous voulons atteindre une moyenne de 40 tonnes de plastique BET par jour récupéré et valorisable», a déclaré lundi, le directeur de l’EPIC CET. C’est l‘un des objectifs du plan d’action de cette Epic pour l’année 2021 lequel a trait également à d’autres types de produits repris, à partir des déchets ménagers spécifiques. S’agissant du carton, cette matière qui est récupérée à partir de bon nombre d’établissements telles les écoles et les administrations publiques, est fortement convoitée par les récupérateurs de produits valorisables, une moyenne d’entre 3,5 et 4tonnes de carton est reprise à partir du Centre de dépôt et de collecte de Mdina Jdida, opérationnel depuis avril dernier lequel centre est renforcé par trois brigades de collecte des matières recyclables, à partir des déchets urbains au lieu d’une seule, a ajouté le directeur de l’Epic CET, un homme de terrain et d’expérience, pour avoir été, durant plusieurs années, un chef de service, chargé des questions de l’environnement. Pour rappel, une moyenne de près de 1.700 tonnes/jour de déchets ménagers est collectée par le centre d’enfouissement technique de Hassi Bounif qui gère 13 communes de la wilaya d’Oran, en plus des communes relevant du Groupement d‘Oran alors que l’Epic CET a la mission de gérer quatre communes du Groupement d’Oran.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...

Emballages de matières biodégradables en plastique Qui sont ces récupérateurs clandestins. qui écument les bacs à ordures…?

La récupération des emballages et ...

Le ministère de l’Enseignement Supérieur instruit les directeurs des établissements universitaires. Les diplômes remis avant le 31 juillet 2024

Est-ce la fin du calvaire ...

«La Loi 23-18 sera appliquée dans toute sa rigueur». Le wali durcit le ton quant aux constructions illicites

Il y a une semaine, ...