Accueil » SPORT » L’EN U17 boucle son stage à Blida. Slimani brille d’entrée, grosse frayeur pour Belkebla et Zerrouki

L’EN U17 boucle son stage à Blida. Slimani brille d’entrée, grosse frayeur pour Belkebla et Zerrouki

Le prologue du championnat français de Ligue 1, plus spécialement la rencontre entre l’Olympique Lyonnais et le Stade Brestois aura particulièrement été suivi par les Algériens passionnés de football, en raison notamment du scénario assez incroyable que ce choc a connu avec deux internationaux DZ sous les feux de la rampe : Islam Slimani et Haris Belkebla. Les deux compères ont brillé, chacun de son côté, mais pas pour les mêmes raisons. Belkebla a, d’ailleurs, été le premier à se mettre en évidence, mais assurément pas de la façon dont il rêvait. Titulaire, le Brestois est sorti sur une blessure à la cheville dès la 4ème minute de jeu. Il a, certes, tenté de reprendre sa place dans l’entrejeu des Pirates, mais a dû se résigner à quitter le terrain définitivement à la 18ème minute, remplacé par Magnetti. Un véritable coup dur pour l’Algérien qui ne devrait, toutefois, pas tarder à retrouver sa place. De son côté, Islam Slimani a suivi la mésaventure de son compatriote du banc de touche lyonnais. Remplaçant au coup d’envoi, le meilleur buteur en activité de la sélection nationale ne sera lancé dans le bain qu’en seconde mi-temps. Incorporé par son entraineur Peter Bosz à l’heure de jeu, Slimani lui donnera tout de suite raison en parvenant à remettre les pendules à l’heure pour son équipe. Il n’aura fallu, en fait, pour le champion d’Afrique 2019 que deux minutes pour égaliser pour l’Olympique Lyonnais à la faveur d’un subtil enchainement contrôle de balle-frappe du coup du pied au beau milieu de la surface de réparation brestoise. Ramiz Zerrouki aura, pour sa part, vécu en parallèle une petite frayeur lors d’un match amical face à la Lazio de Rome. Sorti sur blessure et en pleurs sur la civière, le milieu de terrain des Verts ne devrait finalement pas trop tarder du côté de l’infirmerie puisqu’aucune lésion grave n’a été détectée, ceci d’une part. D’une autre part, la sélection nationale U17 a bouclé avant-hier son stage de préparation tenu au Centre Régional militaire de Blida et entamé le 1er août dernier. Le sélectionneur national des U17, Arezki Remane, a ponctué son stage par un match d’application, vendredi dernier, face à l’Académie Açil de Médéa, remporté sur le score de deux buts à un (2-1). Cette deuxième confrontation a permis au staff technique national d’apprécier le travail accompli durant ce rassemblement. « Le stage qui fait partie de l’étape de préparation et d’évaluation s’est déroulé dans de bonnes conditions. Le comportement positif de certains joueurs dans leur positionnement et leur rendement sur le terrain. Nous continuerons à prospecter d’autres profils pour constituer la meilleure équipe possible. Nous rechercherons les meilleurs profils dans chaque poste selon notre projet de jeu et l’objectif tracé » commentait, en substance, à ce propos Remane.

À propos Seif.Eddine.R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Organisation catastrophique au stade Ahmed Zabana. Le MCO domine l’USMA et se rassure

Le Mouloudia d’Oran a fêté, ...

Guerre ouverte entre le président de la FAF et son BF. EN A’: Clean sheet et stérilité offensive

Contrairement à l’issue victorieuse du ...

Algérie A’ – Togo (Ce soir, au stade Mustapha Tchaker). Pour asseoir le socle et tester les variantes

Victorieuse du premier acte, jeudi ...

Une seconde manche prévue dimanche soir. L’EN domine le Togo sous les yeux d’Amara

Dans un stade Mustapha-Tchaker qui ...

Algérie-Cameroun: La FIFA rendra son verdict le 21 avril. Belmadi prolongera son contrat !

Bien qu’un éventuel repêchage en ...