Accueil » ORAN » Le wali rencontre la société civile de Béthioua. Des préoccupations exprimées et des solutions proposées

Le wali rencontre la société civile de Béthioua. Des préoccupations exprimées et des solutions proposées

Le chef de l’Exécutif de la wilaya d’Oran, M. Saïd Sayoud, a pris part, mardi, à une rencontre avec la société de la commune de Béthioua. La rencontre qu’a abritée la médiathèque a duré plus de cinq heures et a vu la présence des autorités locales de la commune et les citoyens de la daïra de Béthioua. L’occasion a été saisie pour permettre aux citoyens d’aborder leurs préoccupations et les problèmes rencontrés dans la vie quotidienne. Parmi ces préoccupations, l’habitat précaire et anarchique, le problème de l’eau et sa curieuse coloration, le travail, le transport scolaire, le manque de dispensaire, la collecte des ordures, l’éclairage public…
En somme, une multitude de besoins dont souffre les habitants. Le wali qui avait enregistré toutes ces doléances, a pris la parole pour apporter les réponses et proposer des solutions. En ce qui concerne la prise en charge des préoccupations des citoyens, le wali a instruit les chefs de daïra et les assemblées communales d’organiser des séances de travail avec la société civile pour étudier les insuffisances et trouver les remèdes pour répondre aux besoins des citoyens. Quant au transport scolaire, le chef de l’Exécutif a déclaré que l’achat des bus relève de la commune, à défaut de budget, elle doit louer et soumettre la facture à la wilaya. L’autre grand problème est celui des réseaux d’assainissement. Sur ce point, le premier responsable de la wilaya a informé l’assistance de l’existence d’un programme pour réhabiliter les réseaux défectueux en plus de la mise en place de réseaux dans les lieux où ils n’existent pas. Pour ce qui est de l’absence de dispensaire et de prise en charge sanitaire, le wali a fait savoir qu’il s’emploie à convaincre le ministère de la nécessité de création d’un hôpital pour la région. Évidemment la surcharge des classes est un souci national, et Béthioua n’est pas un cas particulier. Néanmoins, le wali a indiqué qu’il est en contact avec le ministère des Finances et le ministère du Logement pour la construction de nouveaux établissements scolaires, seule solution pour ne pas finir avec la surcharge et s’assurer d’une bonne qualité de l’enseignement. Vient ensuite le problème de la régulation des logements et les dossiers immobiliers. Là, des instructions fermes ont été données aux chefs de daïra pour accélérer la résolution de ce problème quitte à veiller personnellement à la signature. S’agissant de la salle multisports, le président de l’Assemblée populaire communale a été prié d’accélérer le rythme des travaux et en assurer le suivi. La propreté de l’environnement et la collecte des déchets est une tâche qui revient à la municipalité. C’est ce qu’a déclaré le wali en faisant savoir qu’il existe un budget pour ce service et la commune n’a qu’à louer des camions si elle n’en possède pas. Par ailleurs, des instructions ont été également données pour prendre en charge sérieusement l’éclairage public et le transport.

À propos B.L

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

CHU d’Oran «1er novembre 54». Les températures élevées poussent les citoyens à affluer aux urgences

Le service des urgences médico-chirurgicales ...

Maïs, orge et blé dur, trois récoltes stratégiques. Tebboune vise l’autosuffisance

L’autosuffisance alimentaire est la plus ...

Pour trouver un équilibre entre les communes rurales et urbaines. Priorité au redécoupage administratif

Lors de sa visite de ...

Permis de conduire biométrique. La délivrance dans toutes les communes

Le permis de conduire biométrique ...

Echec cuisant de l’extrême droite au 2ème tour des législatives. La France «vire» à gauche

A Paris, Marseille, Bordeaux et ...