Accueil » ORAN » Le wali préside la plantation de 14.523 arbres à la forêt de Sidi Bachir. «Un arbre pour chaque martyr palestinien»

Le wali préside la plantation de 14.523 arbres à la forêt de Sidi Bachir. «Un arbre pour chaque martyr palestinien»

Les autorités locales de la wilaya d’Oran, à leur tête le wali Sayoud Said, ont procédé samedi matin à la plantation de 14.523 arbres à la forêt de Sidi Bachir dans la commune de Bir El Djir à l’Est d’Oran, en signe de recueillement à la mémoire des martyrs palestiniens de la bande de Ghaza tombés sous les bombardements sionistes depuis le 7 octobre dernier, date du début des massacres perpétrés par l’armée israélienne contre les civils. Saisissant l’occasion de la trêve observée entre Israël et la glorieuse résistance palestinienne en vigueur depuis vendredi à 7h du matin et en signe de solidarité indéfectible et continue de l’Algérie en faveur de la lutte légitime du peuple palestinien pour son indépendance et le recouvrement de ses territoires et de sa souveraineté après le génocide commis contre les civils de la bande de Ghaza dont femmes et enfants, les autorités locales de la wilaya d’Oran en partenariat avec le Conseil supérieur national de la jeunesse et la Direction de la Conservation des Forêts de la wilaya d’Oran, ont programmé, hier, une louable initiative consistant à une vaste opération de reboisement de pas moins de 14.523 arbres à la Forêt de Sidi Bachir à Bir El Djir en présence du wali Sayoud, du président du Conseil national supérieur de la jeunesse, des responsables locaux de la Conservation des forêts ainsi que d’un parterre d’association locale actives sur le terrain dont l’association « Al Djazair vert ». Une autre action qui vient une nouvelle fois témoigner les liens solides entre les deux peuples frères algérien et palestinien par rapport à la pire épreuve dans l’histoire de l’humanité que subit la population de Ghaza comme massacres d’innocents dont des enfants et femmes, de destruction d’édifices, d’hôpitaux d’immeubles et d’ambulances. L’initiative prise par les autorités locales et le Conseil supérieur de la jeunesse est aussi un appel à l’espoir et à la prolongation de la trêve jusqu’ à l’arrêt total des massacres sionistes pour permettre un acheminement rapide et continu des aides humanitaires et la reconstruction de Ghaza.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La pionnière du syndicalisme féminin oranais Keltoum Abderahmane n’est plus. Décédée le jour de la création de l’UGTA

Un pilier du militantisme et ...

Resserrement des rangs pour l’édification de l’Algérie nouvelle. Le discours optimiste de Tebboune

Comment édifier une Algérie nouvelle ...

Main d’œuvre de la formation professionnelle dans le secteur industriel et les entreprises. Taux d’intégration: plus de 60%

Le secteur de la formation ...

Projet de réalisation d’une zone franche et d’une route Tindouf-Zouerate. Algérie-Mauritanie: Nouvelle étape historique

L’Algérie tient à renforcer sa ...

Etude de réhabilitation du Marché de la Bastille. Un projet estimé à plus de 60 milliards de centimes

Le marché populaire des fruits, ...