Accueil » ORAN » Le wali d’Oran lors de Journée nationale du Chahid : «Les martyrs de la Révolution une «référence» pour la résistance palestinienne»

Le wali d’Oran lors de Journée nationale du Chahid : «Les martyrs de la Révolution une «référence» pour la résistance palestinienne»

Les réactions en cascade des arabes louant le rôle de l’Algérie à l’ONU pour la cause palestinienne se succèdent. Nasrallah, le chef de Hezbollah du Liban a évoqué ce rôle clé de l’Algérie non sans revenir sur sa révolution et ses martyrs. Vendredi, le représentant du Groupe de la résistance palestinienne du Hamas en Algérie, Youcef Hamdane, a rappelé le rôle important de l’Algérie envers la cause palestinienne à travers sa présidence du Groupe arabe au sein du Conseil de sécurité et sa capacité à interagir avec la communauté internationale. La commémoration de la Journée nationale du chahid à Oran a été riche en révélations et déclarations de soutien à la cause palestinienne à travers notamment les hommages rendus par le wali d’Oran aux 30.000 personnes mortes à Ghaza des suites des violences génocidaires israéliennes. Dans sa guerre contre les sionistes en riposte aux massacres commis depuis le 7 octobre à Ghaza, le Chef de Hezbollah Hassan Nasrallah pour faire face aux montées des violences des israéliens et les menaces d’opérations imminentes à Rafeh, a plébiscité récemment la Guerre de la révolution et le rôle des martyrs pour l’indépendance du pays laissant entendre que «Le bilan de près de 30.000 martyrs à Ghaza des suites des massacres sionistes est important pour aboutir à la libération des territoires palestiniens mais ne devra pas pour autant occulter la vérité que «l’Algérie qui a sacrifié plus d’un million ou plus de deux millions si ce n’est plusieurs millions pour son indépendance «doit être prise pour référence» par la résistance palestinienne dans sa guerre contre Israël. Le wali d’Oran Sayoud said a rapporté dimanche ce «passage» du Chef de Hezbollah et sa prise pour exemple des sacrifices des martyrs de la Guerre d’Algérie (1954-1962) pour l’indépendance à l’occasion de la commémoration de la Journée nationale du Chahid du 18 février à la Mosquée pôle «ibn Badis» théâtre de la cérémonie de remise de clés aux bénéficiaires de 2500 logements. «J’ai eu l’occasion d’écouter un passage de Hassan Nasrallah sur la révolution et sur ce qu’il a cité de plus d’un million ou deux millions si ce n’est plusieurs millions tombés au champ d’honneur pour que vive l’Algérie indépendante et croyez-moi, j’ai eu de quoi être fier d’être Algérien et bomber le torse, raison qui m’incite à appeler une nouvelle fois à vouer une grande considération pour tous ces hommes et ces femmes qui ont libéré l’Algérie en payant le prix lourd et sacrifiant leur vie». La sortie de Hassan Nasrallah sur la révolution algérienne et ses martyrs n’est pas fortuite. Le travail colossal de l’Algérie qui a présenté un projet de résolution à l’ONU appelant à un cessez – le- feu humanitaire immédiat à Ghaza, un projet qui fait suite à la condamnation d’Israël par la Cour internationale de Justice pour des actes de génocide à Ghaza. Le vote par les Etats membres du Conseil de sécurité, rappelons-le, est prévu aujourd’hui ce mardi 20 février et le texte exige en effet un cessez- le- feu humanitaire immédiat, le respect des droits des civils palestiniens et la libération des otages»

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

agression sioniste contre Ghaza depuis le 07 octobre dernier. 10.000 femmes martyres déjà

Il semble que le sort ...

Le commerce pendant les fêtes religieuses à Oran. «On se croirait en temps de la grève des 08 jours»

Oran une ville morte pendant ...

Nouveau classement des compagnies aériennes africaines. Air Algérie déloge la RAM

Air Algérie est sur le ...

Modalités d’octroi de l’allocation chômage. Le démenti de la Présidence

La Présidence algérienne dément les ...

Les États-Unis envoient des renforts au Moyen-Orient face aux menaces de l’Iran. Crainte d’une grave escalade

L’Iran menace de «punir» Israël ...