Accueil » CHRONIQUE » Le virus inquiète toujours!

Le virus inquiète toujours!

le virus du Covid est toujours une menace sérieuse au niveau mondial même si l’accalmie dans le Monde est bien là. Vendredi 27 février, l’OMS recensait plus de 752 millions de malades et près de 7 millions de morts depuis le début de la pandémie il y a 3 ans. Des chiffres «très en-deçà de la réalité» selon Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur. Selon lui, il est trop tôt pour crier victoire. «Depuis début décembre, les décès signalés chaque semaine ont augmenté. Au cours des huit dernières semaines, plus de 170.000 personnes ont perdu la vie à cause du Covid-19». «Mon message est clair, a continué le directeur de l’OMS, ne sous-estimez pas ce virus, il nous a surpris et continuera de nous surprendre et il continuera de tuer». Il en profite pour mettre en lumière le manque de solidarité à l’échelle mondiale. La lutte contre le Covid sera gagnée à la condition que «nous fassions plus pour fournir les moyens sanitaires aux personnes qui en ont besoin». Le patron de l’OMS regrette que trop peu de personnes soient vaccinées dans les pays pauvres, faute de doses suffisantes de vaccins anti-Covid. Pour le Pr Antoine Flahault, épidémiologiste et directeur de l’Institut de santé globale à l’université de Genève, nous n’en avons pas fini pour autant avec le Covid. Alors que de nombreux variants susceptibles de relancer les contaminations circulent un peu partout dans le monde, une nouvelle vague serait peut-être même déjà en train de se dessiner, propos relayés par L’Express. Cet expert plaide pour que les gouvernements ne baissent pas la garde, et adoptent des mesures pour freiner les infections et éviter des décès encore trop nombreux. Entre-temps, un responsable du Centre de contrôle et de prévention des maladies de Beijing «CDC de Beijing» a déclaré que la propagation du COVID-19 dans la capitale touchait à sa fin grâce à l’immunité temporaire obtenue par la population pendant le récent pic d’infection. Rassurant sur le risque que le pic de voyages du Nouvel An lunaire aurait pu faire peser sur la ville, le responsable chinois a également fait savoir que Beijing était sur le point de mener une enquête sur les niveaux d’anticorps sériques de sa population en février et en mars, à titre de référence pour le futur contrôle du COVID-19. Avec environ 300 morts par jour du Covid-19 actuellement, contre un pic à plus de 3.000 il y a deux ans, les Etats-Unis prévoient de lever l’état d’urgence sanitaire le 11 mai. Malgré de telles décisions par les puissances, le virus inquiète toujours.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

A l’aube d’une troisième guerre mondiale!

Le samedi 13 avril, l’Iran ...

Le pétrole au centre du conflit Iran-Israël

Les prix du pétrole ont ...

Prix compétitif du blé en 2024

Selon Maxime Raturat, analyste chez ...

La France face à ses Harkis…

La Cour européenne des droits ...

Climatisation au gaz naturel, une solution !

Le Commissariat aux Énergies Renouvelables ...