Accueil » SPORT » Le tribunal de Nice s’est prononcé hier. Prison avec sursis et amende salée pour Atal

Le tribunal de Nice s’est prononcé hier. Prison avec sursis et amende salée pour Atal

En stage à Lomé, la capitale du Togo, avec la sélection nationale, le défenseur Youcef Atal connait désormais la sentence que lui a réservée le tribunal correctionnel de Nice. L’institution judiciaire a, en effet, vidé son délibéré hier en début d’après-midi. Le latéral-droit de l’OGC Nice y était, pour rappel, jugé pour provocation à la haine à raison de la religion. Le procès s’était tenu le 18 décembre. Youcef Atal a, finalement, été condamné à 8 mois de prison avec sursis simple et 45.000 euros d’amende. Le natif de Boghni a dix jours pour faire appel. Or, à en croire une source autorisée et sauf retournement de situation comme il en arrive tellement dans ce genre d’affaires, le joueur ne devrait pas franchir le pas dans la mesure où il attendait avec impatience que son dossier soit clos avec l’annonce du verdict. L’ancien joueur du Paradou pourra désormais se concentrer à son objectif avec les Verts, réussir une grande Coupe d’Afrique en Côte d’Ivoire avec l’ambition de décrocher le troisième trophée dans l’histoire de l’EN. D’autant plus que Youcef Atal a vécu trois mois particulièrement éprouvant sur le plan mental avec notamment le fait d’avoir été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire, à la caserne Auvare de Nice. Et cela en raison d’une publication partagée sur Instagram puis supprimée du prédicateur Mahmoud al-Hasanat au lendemain du déclenchement de la guerre entre le Hamas et l’armée sioniste. L’international algérien a rapidement été visé par une enquête préliminaire pour « apologie du terrorisme et provocation publique à la haine ou à la violence ». Il ne sera, cependant, poursuivi que pour le premier grief. En parallèle à ses ennuis judiciaires, Atal a été suspendu pour 7 rencontres par la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel. Son club, l’OGC Nice, l’a également suspendu pour une durée indéterminée. Maintenant que le verdict est tombé, reste maintenant à savoir si le club azuréen ira au bout de sa démarche et vendra son joueur, auquel il reste six mois de contrat, dès ce mercato hivernal.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En tournée à travers les séances d’entraînement des clubs de l’élite nationale. Ce que cherche Petkovic en Ligue 1

En assistant aux séances d’entraînement ...

JS Kabylie – MC Oran (A 18h – 23ème journée de L1). Entre deux grands malades

Dans un classique qui a ...

Le N°10 du MCA soigne ses statistiques et son image. Un Belaïli nouveau pour charmer Petkovic

Avec 11 buts et pas ...

De nouveau très en vue avec l’Olympique Lyonnais. Benrahma monte en puissance

Et si le fait d’avoir ...

La course au maintien s’emballe à 8 journées de la fin Magra en surprise, Chlef s’enlise

Bien que leur équipe ne ...