Accueil » Point de Vue » Le train Algérie-Tunisie sifflera de nouveau

Le train Algérie-Tunisie sifflera de nouveau

Il y aurait quelque part, toujours un surplus d’effort, à réaliser afin de garder au beau fixe les relations avec nos voisins. Nous constatons un p’tit faux problème qui surgirait de je ne sais où, en vue de tout foutre en l’air. Un train de voyageurs et pour quoi pas de marchandises devrait normalement relier les deux capitales Tunis et Alger de façon constante et sas interruption. Les intérêts réciproques, entre les deux pays voisins et frères ne sont pas à prouver. Déjà sur le plan touristique, la destination de préférence des algériens est toujours la Tunisie, pour des raisons ayant trait aux frais de séjours et de voyage qui sont relativement, raisonnables par rapport à d’autres destinations et permettant de passer des moments agréables. La réputation des prestations touristiques en Tunisie est mondialement très bonne. Les relations entres algéro-tunisiennes sont tellement, bonnes au point que les opportunités de coopération à saisir, sont susceptibles de servir de référence. La proximité géographique, adjacente. Les similitudes religieuses, culturelles et linguistiques sont exemplaires. La Tunisie avec ses 10 millions d’habitants pourrait constituer un marché abondant pour l’écoulement des produits algériens, agricoles ou manufacturés. Toute politique de relations étrangères ne donnant pas la priorité aux voisins mitoyens est une politique étrangère échouée. Ton pays voisin, serait en quelques sortes, le premier carré d’où commence la sécurité de ton Etat. Ainsi nous souhaitons qu’il ait des trains similaires qui vont d’Alger vers Nouakchott, vers Tripoli …La sous-région maghrébine est un très vaste domaine géopolitique prometteur de coopérations, d’entraide et d’échanges, sur tous les plans. Les puissances hégémoniques du nord méditerranéen avait tout le temps manigancé afin, de dynamiter tout rapprochement positif des pays maghrébins ou la réalisation d’une quelconque union des pays du Maghreb. Pourquoi? Parce que le Maghreb ce vaste sous-continent, avec sa démographie dépassant les 100 millions d’habitants avait tout le temps constitué un marché sûr pour les produits notamment, manufacturés de ces puissances. Les algériens n’ont jamais abandonné leur grand rêve de voir un jour l’union maghrébine se réaliser, dans un cadre servant les intérêts de toutes les entités politiques qui le constituer. C’est une priorité dans un monde qui avait opté clairement pour le choix «des grands ensembles». Pourquoi? Parce que l’avenir est pour ces grands ensembles, comme l’Union européenne -par exemple-. C’est un ensemble de pays qui s’étaient réuni, afin de faire face aux mastodontes d’un monde sans pitié: USA, la Russie La chine…

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La France panique face à l’extrême droite

«On vit une période qui ...

Il ne reste plus rien à Ghaza !!

Il ne reste plus à ...

Est-il temps de réformer le Conseil de sécurité (ONU)?

A vrai dire, c’est tout ...

L’Aïd éclipse tous les autres sujets

C’est surtout.. Les prix du ...

BAC : Les épreuves de l’angoisse

C’est le passage obligé vers ...