Accueil » CHRONIQUE » Le tourisme, un secteur à développer!

Le tourisme, un secteur à développer!

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi a affirmé, jeudi à Alger, que son département s’employait au développement de l’activité touristique à travers le renforcement des structures d’accueil, le développement des services et la promotion pour attirer les touristes. Devant les députés, le ministre a précisé que son secteur « s’attèle à renforcer l’investissement touristique en octroyant des facilitations aux investisseurs pour la réalisation de leurs projets selon des normes scientifiques et l’amélioration de la qualité des prestations ». Le ministre a insisté dans son intervention sur l’importance d’appuyer le partenariat avec l’ensemble des acteurs pour relancer le secteur du tourisme révélant «l’activation prochaine du Conseil national du Tourisme». Cependant, le secteur du tourisme n’arrive pas à «décoller» malgré tous les efforts fournis, un bilan est plus que nécessaire d’autant que les prix restent «chers» pour les Algériens. Il est donc impératif de rendre la destination algérienne très compétitive par rapport à ce que proposent, par exemple, nos voisins. Le service est un axe qu’il faudra revoir. Le ministre a souligné l’importance de redorer l’image de la destination touristique Algérie et de renforcer la promotion, en insistant sur l’impératif de généraliser l’utilisation des TIC modernes. Le premier responsable du secteur a également mis l’accent sur «l’impératif de recourir aux experts étrangers pour atteindre le professionnalisme, outre la prise en charge de l’élément humain, l’amélioration du niveau d’encadrement et de gestion conformément aux normes internationales et la mise à jour des programmes de formation selon les besoins du marché». Une expertise permettra de faire le point et aussi de lancer des chantiers. La promotion du tourisme en Algérie, il faut le dire, est à la traine par rapport à d’autres pays africains. Les campagnes de publicité à l’étranger sont comme «inexistantes». On ne peut pas développer le tourisme sans une réelle prise en charge de tout ce qui est «artisanat» et une vraie politique culturelle. Un touriste étranger voudra venir en Algérie pour découvrir aussi la tradition algérienne, les coutumes et les us. Il faudra penser à faire de la destination vers notre pays une «exception» dans le sens qu’elle est exclusive par rapport à toutes les autres du Monde. Plusieurs villes d’Algérie ne disposent pas d’un musée. Le tourisme, ce n’est pas qu’une infrastructure hôtelière.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La préoccupante question de la santé mentale !

L’Algérie a entrepris plusieurs actions ...

Le Soudan agonise!

Depuis avril 2023, le Soudan ...

La glissade du pétrole !

Les prix du pétrole ont ...

La statue du tortionnaire Bigeard fait polémique !

À Toul, le projet d’ériger ...

Une victoire pour la Palestine

Vendredi dernier, lors d’une résolution ...