Accueil » ORAN » Le sentiment d’insécurité est ressenti par les citoyens. Les agressions et cambriolages en hausse à Oran

Le sentiment d’insécurité est ressenti par les citoyens. Les agressions et cambriolages en hausse à Oran

Oran va-t-elle renouer avec l’insécurité dans ses quartiers? C’est du moins la question qui inquiète et s’impose au milieu de la population oranaise. Oran, ville des plus attractives du pays, connaît ces derniers mois, une hausse de graves affaires liées aux agressions, aux vols à l’arraché et aux cambriolages d’habitations et de locaux commerciaux. Une situation qui n’a pas trouvé d’explication pour certains observateurs. Le climat d’insécurité signalé par les citoyens, dans plusieurs endroits de la ville d’Oran et ses alentours, annonce qu’il y a urgence à mettre le paquet dans la lutte contre la criminalité et la délinquance. Contrairement aux dernières années où l’on déclarait que la délinquance dérangeait, aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Les délinquants, par leurs sales besognes, nuisent sérieusement à la société et causent des torts irréparables aux victimes. La ville aussi paye le prix de cette situation. Des victimes rencontrées nous ont déclaré qu’elles souffraient des conséquences des vols. On cite entre autres, ce jeune qui a bénéficié d’un local AADL, victime du vol de tout son matériel décroché grâce à l’ANSEJ, après tant d’années d’attente. S’ajoute cette famille, où 420 millions de centimes, destinés à une intervention chirurgicale pour un bébé de 18 mois qui risque de perdre la vue et qui ont été dérobés. Ou ce jeune qui a lancé un commerce de vente de produits cosmétiques et tabac, avec des crédits attribués par ses proches. Et ce couple qui a ouvert une supérette et trois mois après, ils ont été contraints de fermer boutique à cause d’un cambriolage. Quant aux vols à l’arraché, ils sont réalisés généralement avec utilisation de motos. Un phénomène qui a pris de l’ampleur, malgré les opérations policières de contrôle et le nombre considérable de mises en fourrière. Jeudi dernier, 02 malfaiteurs, roulant à bord d’une moto, ont été présentés devant la justice et condamnés à 02 années de prison fermes, pour agression de plusieurs victimes dont des étudiants. Il faut dire que cette situation a aussi pour cause la non collaboration de certains citoyens dans la lutte contre la délinquance et criminalité. Le bilan 2020 de la sûreté de wilaya d’Oran, a fait ressortir que sur les 16.618 appels reçus par la police, seuls 797 sont liés à des informations concernant des vols, y compris les appels des victimes.

À propos A.KADER

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Aéroport international «Ahmed Ben Bella». Où est passé le manomètre d’oxygène?

Jeudi dernier, aux environs de ...

Ain El Tûrck. 91 motos mises dans les fourrières

Ce week-end les routes principales, ...

Dispositif de sécurité pour la surveillance des plages. 10.107 secouristes mobilisés sur les 14 plages

Comme chaque année, à l’approche ...

Brigade économique et financière. 04 milliards et 13.000 euros détournés par une agence

Les éléments de la brigade ...

Corniche oranaise. Un automobiliste échappe miraculeusement à la mort !!!

Un véritable miracle a eu ...