Accueil » SPORT » Le sélectionneur national vise un 6/6 face à la Guinée et l’Ouganda. Petkovic, faire aussi bien que Belmadi

Le sélectionneur national vise un 6/6 face à la Guinée et l’Ouganda. Petkovic, faire aussi bien que Belmadi

C’est demain que la sélection nationale reprendra le fil des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026, en accueillant la Guinée de Kaba Diawara au «Nelson Mandela Stadium», avant de s’envoler pour l’Ouganda où les Grues de Paul Put l’attendent de pied ferme au… stade «Nelson Mandela» de Kampala. Avant son départ de la manière que l’on sait, Djamel Belmadi avait conduit l’EN à deux victoires dans ces éliminatoires, face à la Somalie (3-1) et au Mozambique (0-2). Son successeur Vladimir Petkovic tentera de faire aussi bien à l’occasion de la fenêtre internationale de la FIFA de ce mois de juin à même de conforter la première place du groupe et de faire un grand pas vers la qualification à l’édition 2026 du tournoi planétaire après avoir raté les deux précédentes éditions, celle de 2018 en Russie puis celle de 2022 au Qatar. Dans ce contexte, la sélection nationale continue à se préparer en amont de ce double rendez-vous avec une troisième séance d’entraînement, lundi après-midi puis une quatrième hier, également, après 17h30, visant à permettre aux Verts d’être fin prêts en prévision de leur match face au Sily National. La séance d’avant-hier avait, d’ailleurs, vu la présence pour la première fois depuis l’entame du regroupement de l’ensemble des joueurs convoqués par le coach national, Vladimir Petkovic, même si Kévin Guitoun, arrivé légèrement en retard au CTN s’est contenté d’un entraînement individualisé, ce qui n’a, néanmoins, pas empêcher le staff technique à consacrer cette séance au travail technico-tactique avec un objectif bien défini : enchaîner deux victoires de rang à l’occasion de ces 3ème et 4ème actes afin de faire « aussi bien » que sous Djamel Belmadi. Deux succès aux dépens de la Guinée de Serhou Guirassy et chez l’Ouganda de l’expérimenté Paul Put offrirait, en effet, à Petkovic, de passer la seconde moitié de l’année civile dans une certaine accalmie que son bilan chiffré aura forcément ramené. Une telle moisson complète donnerait, aussi et surtout, raison à ses choix très critiqués après l’éviction de certains cadres comme Riyad Mahrez et Youcef Belaïli et d’autres valeurs sûres comme Farès Chaïbi et Bachir Belloumi. Une telle démonstration de force, qui plus est sans ces éléments qui faisaient partie du décor, il n’y a pas si longtemps que cela, signerait aussi la réussite du moment de sa politique de renouveau aux antipodes des préceptes de Belmadi. Soulignons, enfin, qu’une zone mixte avait précédé l’entame de la séance d’entraînement d’hier, programmée à 17h15, au Centre Technique National de Sidi Moussa.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le sélectionneur national devra s’y atteler en urgence. La défense, un maillon faible à ressouder

Même si elle a réussi ...

Le MCO assuré de rester en Ligue 1. Bouzidi: «Il me reste un an de contrat»

La délivrance ! A la ...

MC Oran – MC El-Bayadh (A 16h45, au stade Ahmed Zabana). Les Hamraoua à trois points du maintien

Après une spectaculaire remontée du ...

Ouganda-Algérie, à 17h, au Nelson Mandela Stadium de Namboole. Les Verts, pour rester en vie

Battue à domicile par la ...

La Guinée s’impose à Alger (1-2) dans la course au Mondial. Les Verts grillent un joker

Méconnaissable, la sélection nationale s’est ...