Accueil » SPORT » Le sélectionneur national rend hommage à Aouar et compagnie Belmadi: «Ces nouveaux méritent notre respect»

Le sélectionneur national rend hommage à Aouar et compagnie Belmadi: «Ces nouveaux méritent notre respect»

Le sélectionneur national Djamel Belmadi a estimé, hier en conférence de presse au Centre Technique National de Sidi Moussa, que les nouveaux joueurs qui ont dit oui à l’Algérie ont, tous, refusé l’appel de la France. «Pour Houssem Aouar, nous sommes pratiquement à quatre années de discussions ininterrompues. Je connais un peu la situation qu’il vivait, j’ai opté pour l’accalmie et la tranquillité là où certains préféraient mettre à nu le contenu de nos échanges. Certains préfèrent mettre au pilori les discussions, au pilori les joueurs devant le peuple algérien qui est sensible à ces questions. Moi, j’ai préféré la discrétion » révélait le champion d’Afrique des nations 2019. Et d’ajouter, toujours à ce propos : «Aouar a fait sa démarche de changement sportive, il a même joué en France A. Il était ému dans son explication. Il a touché une équipe de niveau mondial, qui a gagné deux mondiaux, a fait deux fois finaliste. Si Aouar a été sélectionné en France, c’est parce qu’il a un très gros niveau, un très gros talent. Ces deux dernières années, il l’expliquera, il a vu, pour plusieurs raisons, son niveau diminuer. Aouar a des qualités bien au dessus de la moyenne. Il peut devenir un élément très important de notre équipe, nous faire passer une étape, franchir un pallier». Fidèle à sa ligne de conduite rhétorique, le responsable des Verts a, également, expliqué la difficulté de cette démarche. «Certains disent qu’il s’agit de ma nouvelle politique, c’est un mensonge. Ceux qui arrivent aujourd’hui sont dans le même fonctionnement : explication du projet, des objectifs, sensibiliser par rapport à l’EN et au pays. Rien n’a changé. J’ai souvent clamé la difficulté que nous avions à emmener en EN des joueurs qui peuvent avoir un réel impact sur celle-ci, mais je n’ai pas besoin de clamer partout notre travail. Ce sont certes environ 5 nouveaux qui viennent en même temps, mais chacun a son histoire, ce sont des individus propres et tous n’ont pas la même histoire» affirmera l’ancien stratège de l’Olympique de Marseille, avant de renchérir: «Je ne calcule pas trop la durée de présence d’un joueur en EN, sa présence à la CAN 2019. Je cherche bien sûr l’homogénéité, ne pas perdre la recherche d’automatismes, surtout pour une Équipe Nationale et surtout quand on a des résultats. La porte de l’EN a toujours été ouverte à partir du moment où l’on mérite la sélection, que j’estime qu’on peut apporter un souffle nouveau, de la qualité dans certaines lignes.» Le conférencier révèlera même ce qui s’est passé avec l’un de ces nouveaux, prêt à aller au clash avec son club employeur pour pouvoir répondre favorablement aux sollicitations de son pays d’origine. «Il y a un joueur parmi ces jeunes qui a reçu deux convocations en même temps, des U20 et U23 de la France, mais lui a choisi l’Algérie. J’en suis témoin, ça dépasse tout, ça n’est jamais arrivé. Dans l’histoire du football algérien, c’est la première fois que je vois ces choix-là. Je pense surtout à un joueur qui est parti voir son club, prêt à s’énerver pour avoir le choix de l’Algérie, je lui ai dit de ne pas s’embrouiller avec eux mais ça m’a vraiment touché. Il mérite notre respect» relatera-t-il, plutôt confiant quant à l’intégration de ces renforts hivernaux. «L’intégration des nouveaux joueurs c’est important et je vais faire en sorte qu’ils puissent être dans les meilleures conditions. Mais il y’a aussi ces deux matchs face aux Niger et la nécessité de les gagner, pour pouvoir se qualifier pour la CAN et se projeter ensuite vers d’autres choses. On présente souvent le Niger comme étant une équipe faible, c’est regrettable, c’est faux. Il y a un seul joueur du Niger à avoir joué le CHAN en Algérie et qui fait partie de l’équipe A. C’est une toute autre équipe, ils jouent pratiquement tous à l’étranger » affirmera un Belmadi plutôt focus sur ce double rendez-vous face aux Nigériens de Jean-Michel Cavalli afin de composter, dès la semaine prochaine, le billet qualificatif pour la CAN-2023 en Côté d’Ivoire.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La FAF instaure le huis pour la ½ finale MCA-CSC. Miloud-Hadefi sonnera creux

Alors que l’alléchant programme des ...

En tournée à travers les séances d’entraînement des clubs de l’élite nationale. Ce que cherche Petkovic en Ligue 1

En assistant aux séances d’entraînement ...

JS Kabylie – MC Oran (A 18h – 23ème journée de L1). Entre deux grands malades

Dans un classique qui a ...

Le N°10 du MCA soigne ses statistiques et son image. Un Belaïli nouveau pour charmer Petkovic

Avec 11 buts et pas ...

De nouveau très en vue avec l’Olympique Lyonnais. Benrahma monte en puissance

Et si le fait d’avoir ...