Accueil » SPORT » Le sélectionneur évoque les chances de l’EN lors de la prochaine CAN. Belmadi: «On sait ce qui nous attend en Côte d’Ivoire»

Le sélectionneur évoque les chances de l’EN lors de la prochaine CAN. Belmadi: «On sait ce qui nous attend en Côte d’Ivoire»

Interrogé par le site officiel de la Confédération Africaine de Football à propos des résultats du tirage au sort de la D où les Verts retrouveront le Burkina Faso, la Mauritanie et l’Angola, le sélectionneur national Djamel Belmadi a affirmé qu’il n’y avait plus de petites équipes sur continent. «Ce que je peux dire de notre groupe, je pense que la plupart des entraîneurs le pensent, surtout ceux qui ont beaucoup travaillé en Afrique. C’est qu’il n’y a plus de petites équipes en Afrique. Par conséquent, nous nous attendons à ce que les matchs soient complexes et difficiles et nous devons bien nous préparer pour la phase de groupe de la compétition. Nous avons joué contre le Burkina Faso lors des derniers éliminatoires de la Coupe du Monde et ce sera une équipe très difficile à affronter. Le Burkina Faso est une équipe forte et ambitieuse qui s’est beaucoup améliorée. « Ce sera un match difficile, mais de qualité, pour lequel nous devons être bien préparés » dira, à ce propos, le vainqueur de l’édition 2019. Et d’ajouter: «Nos chances de sortir du groupe? Ce sera un groupe difficile pour tout le monde, mais il y a toujours des surprises en Coupe d’Afrique des Nations. L’Algérie a été victime d’une élimination surprise dès le premier tour au Cameroun, où nous étions les champions en titre. Nous savons donc qu’il ne faut rien prendre à la légère et que chaque match doit être bien préparé». Pour ce qui a trait aux objectifs de l’EN en Côte d’Ivoire, Belmadi a été assez clair. «Chaque concurrent cherche à aller le plus loin possible dans une telle compétition. Personne ne peut être sûr de ce qui se passera, car chaque équipe présente vise à remporter le titre. Le football en Afrique est d’un niveau exceptionnel. Cela peut être un défi pour les équipes qui ont des joueurs actifs en Europe et qui ne jouent pas toujours dans des conditions d’humidité élevée. Cependant, nous ferons de notre mieux» a-t-il affirmé, avant de renchérir: «Je pense que nous avons tous, en tant qu’entraîneurs, équipes et joueurs, des éléments qui nous permettent de savoir ce qui nous attend, nous nous appuierons sur les forces de chacun et nous donnerons le meilleur de nous-mêmes. Toutes les expériences que nous avons acquises au cours des dernières années nous seront certainement utiles, mais nous ne pouvons rien tenir pour acquis. Nous ne laisserons rien au hasard pour être compétitifs et aspirer à la grandeur du continent».

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

NC Magra-MC Oran et US Souf- ES Ben Aknoun, demain à 16h. Combat de feu pour un quatuor en danger

Remis en selle par leur ...

Elle sera l’un des cinq points stratégiques choisis par l’instance planétaire. L’Algérie mise à l’honneur par la FIFA

L’Algérie du football est de ...

Les supporters attendus en nombre à Magra vendredi. MCO: Grinta et supplément d’âme!

Après avoir passé l’écueil de ...

Le Mouloudia assure l’essentiel après avoir évité le pire. Acimi: «On souffrira mais le MCO ne rétrogradera pas!»

Ceux qui étaient samedi soir ...

Le MCO joue très gros face à l’US Souf. Belatoui: «Il faudra faire très attention …»

Dans sa quête de maintien, ...