Accueil » RÉGIONS » Le président du Conseil Supérieur de la Jeunesse à Sidi Bel-Abbès. Appel à la rupture avec les anciennes pratiques

Le président du Conseil Supérieur de la Jeunesse à Sidi Bel-Abbès. Appel à la rupture avec les anciennes pratiques

Présidant avec le premier responsable de l’exécutif, Chibani Samir, la clôture des activités des groupes de discussion de jeunes de la wilaya, initiées par le Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ), en présence des autorités locales et d’un parterre d’acteurs du mouvement associatif, le président du Conseil supérieur de la jeunesse, Mustapha Hidaoui, n’a pas manqué de mettre en avant le potentiel jeunesse pour relever les défis auxquels le pays fait face aujourd’hui et d’appeler à la conjugaison des efforts pour la consolidation et le renforcement du front interne. A cet effet, le responsable de l’instance jeunesse n’a pas omis à rappeler le retard enregistré durant les années précédentes dans chaque wilaya, en matière de développement économique, social et culturel local, avant d’appeler le front jeunesse a une rupture totale avec les anciennes pratiques qui causent non seulement un retard mais aussi une marginalisation du potentiel jeunesse et de dire: «Aujourd’hui, le Conseil adopte une orientation destinée à la rupture avec les anciennes pratiques pour pouvoir aller vers la promotion des valeurs nationales, de la conscience patriotique et de la solidarité sociale». Le président du Conseil supérieur de la jeunesse a estimé que les groupes de discussions de jeunes, mis en place, sont une prise de conscience pour s’impliquer davantage dans la dynamique de développement national du pays pour une Algérie forte et prospère. Dans la lancée, Hidaoui n’a pas manqué de rappeler que le Conseil supérieur de la jeunesse a été créé par le Décret présidentiel n° 21-416 du 27 octobre 2021, en tant qu’organe consultatif placé auprès du Président de la République. Il a «formulé des avis, des recommandations et des propositions au sujet des questions relatives aux besoins de la jeunesse, ainsi qu’à son épanouissement dans les domaines économique, social, culturel et sportif», de même qu’il «contribue à la promotion des valeurs nationales, de la conscience patriotique, de l’esprit civique et de la solidarité sociale». Il est constitué de 348 membres dont 232 élus au titre de la représentation des jeunes des wilayas. De son côté, le premier responsable de l’exécutif n’a pas manqué, durant son intervention, de saluer l’initiative du Conseil supérieur de la jeunesse pour consolider l’esprit d’initiative dans le milieu des jeunes afin de contribuer au développement du pays. L’occasion a été pour les responsables présents d’ouvrir les débats et d’être toute ouïe aux préoccupations des jeunes, avant d’honorer deux jeunes détenteurs de brevet d’invention et l’Association de «Jeunesse volontaire». M. Hidaoui, accompagné des membres du Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ) et d’acteurs du mouvement associatif local, a pris part à un repas de F’tour, organisé au niveau du Hai El Maqam et ensuite, assisté à une soirée donnée en l’honneur des invités.

À propos Mohamed Nouar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Trafic de stupéfiants à Sidi Bel-Abbès. Saisie de 2.000 comprimés psychotropes, 240 millions et arrestation de 07 malfaiteurs

Les éléments de la brigade ...

Sidi Bel Abbes. Des réalisations pour commémorer le 08 mai 1945

La commémoration du 79ème anniversaire ...

Le SG de l’UNPA à Sidi Bel-Abbès. Rencontre régionale sur le Recensement général de l’agriculture

Placé sous le slogan «Information ...

Le ministre de la Pêche à Sidi Bel Abbes. 3.000 tonnes de poisson Tilapia à l’horizon 2030

En visite de terrain à ...

Clôture du festival national du théâtre universitaire. La troupe «El khachaba Dahabia» de Sidi Bel Abbes décroche le prix

La 14ème édition du festival ...