Accueil » ACTUALITE » Le président de la République inaugure Djamaâ El-Djazaïr. Un pôle de modération et de juste milieu

Le président de la République inaugure Djamaâ El-Djazaïr. Un pôle de modération et de juste milieu

Une fierté pour les Algériens mais aussi pour les musulmans du monde également. Djamaâ El-Djazaïr, le joyau architectural et un pôle civilisation, le religieux fédérateur a été inauguré officiellement dimanche par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. Un vrai chef d’œuvre qui se veut un pôle du juste milieu et qui de surcroît témoigne du rôle civilisationnel de premier plan avec lequel l’Algérie a renoué. Un monument de culte musulman imposant en Algérie et un record africain puisqu’il s’agit de la plus grande mosquée au continent noir et la troisième au monde. Rien qu’à évoquer sa salle des prières de 20.000 mètres carrés et pouvant accueillir jusqu’à 120.000 fidèles soit deux fois la capacité du stade olympique du 5 Juillet, on devine aisément l’étendue de cet immense sacre étalé sur une impressionnante superficie de 27 hectares. Son Minaret culminant avec les 265 mètres de haut, soit l’équivalent d’environ 43 étages, témoigne de la grandeur et l’ambition de ce projet, ce qui fait de lui le plus grand minaret au monde. Djamaa EL Djazair est un lieu de référence pour le rassemblement spirituel du monde musulman mondial qui se classe désormais et considérablement derrière les sanctuaires sacrés d’Al Haram à la Mecque et celui de Médine. De quoi, en fait, le considérer comme l’une des « Merveilles » du monde architectural musulman entrée dans l’histoire de l’islam, ce qui traduit la ferme volonté des autorités nationales supérieures et du président de la république de hisser et d’ancrer les valeurs, les préceptes et les enseignements de l’islam au-dessus de toute considération. La cérémonie d’inauguration officielle de cet édifice religieux, civilisationnel et scientifique s’est déroulée en présence du recteur de Djamaâ El-Djazaïr, Cheikh Mohamed Maâmoun Al Kacimi Al Hoceini, qui a accueilli le président de la République à l’entrée de la mosquée, accompagné des ministres des Affaires religieuses et des Wakfs, M. Youcef Belmehdi, et de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, M. Mohamed Tarek Belaribi. Étaient également présents à la cérémonie, le président du Conseil de la nation, M. Salah Goudjil, le Premier ministre, M. Nadir Larbaoui, le président de la Cour constitutionnelle, M. Omar Belhadj, le Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le Général d’Armée Saïd Chanegriha, le directeur de Cabinet à la Présidence de la République, M. Boualem Boualem, ainsi que des membres du Gouvernement, des conseillers du président de la République, de hauts responsables de l’Etat, des représentants du corps diplomatique accrédité à Alger, des imams et des cheikhs de zaouïas. Le président de la République a pris une photo souvenir avec des oulémas, des imams et des cheikhs du monde musulman hôtes de l’Algérie. Le Chef de l’Etat a ensuite assisté, au salon d’honneur de Djamaâ El-Djazaïr, à la projection d’un documentaire sur les différentes installations et structures de cet édifice civilisationnel et religieux. M Tebboune a, par la suite, visité toutes les structures de la mosquée, à savoir le Musée de la civilisation islamique, le Centre culturel avec sa salle de conférences et sa bibliothèque et l’École supérieure des sciences islamiques « Dar El-Coran » avec ses salles d’études et ses laboratoires. Au niveau de la bibliothèque, le président de la République a souligné la nécessité pour Djamaâ El-Djazaïr de contribuer à la consolidation des valeurs de modération et de juste milieu et au bannissement de l’extrémisme et du fanatisme. Il a instruit les responsables de la bibliothèque à l’effet d’adopter des règles claires dans la validation des ouvrages à exposer. Les livres « ne doivent pas véhiculer de dérives et d’idées contraires à notre religion, à nos traditions et au juste milieu prôné par nos aïeux et nos cheikhs », a-t-il insisté. Fait aussi marquant, le président de la République a appelé à enrichir la bibliothèque d’ouvrages de référence dans différentes spécialités scientifiques, mettant l’accent sur l’importance de la formation en finance islamique, en économie et en droit. Djamaa El Djazair comprend outre la salle des prières et le Minaret, pas moins de 12 grands bâtiments indépendants. Parmi eux, une grande bibliothèque d’une capacité de plus d’un million d’ouvrages et livres soit un lieu de prédilection pour les savants et oulémas aussi bien du pays que du monde musulman. Au Centre culturel de Djamaâ El-Djazaïr, le président de la République a appelé les responsables de cette structure à collaborer avec les différentes institutions de l’Etat pour l’organisation de conférences et de colloques, au regard des technologies modernes dont elle est dotée. Au terme de sa visite, le président de la République a accompli la prière du Dohr avec la délégation l’accompagnant, composée de hauts responsables de l’Etat et de membres du Gouvernement, ainsi que des oulémas, des imams, des cheikhs de zaouïas et d’éminentes personnalités intellectuelles et religieuses du monde musulman. Dans une allocution prononcée à cette occasion, le recteur de Djamaâ El-Djazaïr a salué la décision du président de la République d’inaugurer officiellement la mosquée après l’achèvement des travaux de construction et d’aménagement de toutes ses installations et structures, mettant en évidence la symbolique du moment choisi pour cette inauguration, à savoir la mi-Chaâbane.
Des oulémas, imams et responsables d’organisations musulmanes internationales ont, dans ce cadre, affirmé que Djamaâ El-Djazaïr constituait un haut lieu du savoir et du rayonnement religieux et consacrait le rôle civilisationnel de premier plan de l’Algérie dans le monde musulman et son apport à la promotion des valeurs de modération et du juste milieu dans le monde. Érigé au cœur de la capitale dans la commune de Mohammadia, Djamaâ El-Djazaïr compte une grande salle de prière de 20.000 m2 pouvant accueillir jusqu’à 120.000 fidèles.

À propos L. Hicham

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Opérations d’expulsion des logements de fonction du secteur de l’Education. Une bataille juridique coûteuse

Un logement de fonction dans ...

Entrevue périodique du président de la République avec les représentants des médias. «Que l’Algérie retrouve sa grandeur»

Y a-t-il vraiment un lien ? ...

900 millions de baguettes de pain jetées par an. Le gros scandale du gaspillage !

C’est vraiment incroyable comme chiffre ...

Sommet d’Alger du GECF. Succès sur toute la ligne

Comment sera le monde du ...

Il a demandé de débarrasser le secteur d’une gestion administrative et bureaucratique. Tebboune mise beaucoup sur l’agriculture

Pour une économie hors hydrocarbures ...