Accueil » ACTUALITE » Le Plan d’action du gouvernement, ce lundi, devant le Parlement. Le test décisif de Benabderrahmane

Le Plan d’action du gouvernement, ce lundi, devant le Parlement. Le test décisif de Benabderrahmane

Prévu pour dimanche prochain, le plan d’action du Gouvernement sera soumis en examen, lundi prochain par le Premier ministre et le premier argentier du pays, en ce contexte où la rigueur budgétaire doit être prise en compte pour redresser la barre devant la crise multidimensionnelle née des répercussions drastiques de la pandémie du Covid et la crise sanitaire. La tâche est ardue pour Benabderrahman qui doit expliquer et user de son sens de persuasion pour convaincre les nouveaux locataires que sont les indépendants, opposant du bien fondé de sa feuille de route, dans son volet socio-économico-financier. Incontestablement, Aïmene Benabderrahmane présentera, lundi prochain, le plan d’action du Gouvernement devant les membres de la nouvelle Assemblée, née des dernières élections législatives anticipées de juin dernier. Cette nouvelle Assemblée a pour rappel vu la consécration de la suprématie du doyen des partis qu’est le FLN et l’entrée en force des anciens caciques du trio FLN,RND et MSP sous la bannière d’indépendants, en attendant l’entrée en lice des transfuges comme à l’accoutumée. Dans le cadre de la révision de l’agenda des travaux de l’APN, il a été décidé de reprendre les travaux en plénière, consacrée à la présentation du plan d’action du Gouvernement par le Premier ministre, lundi 13 septembre 2021 au lieu du dimanche 12 septembre 2021, corrigent les responsables de la Chambre basse. Le débat général est prévu, après cette présentation devant les présents, pour les lundi 13 et mardi 14 septembre 2021, avant de clôturer, en plénière le jeudi 16 septembre 2021, les travaux, par les réponses du Premier ministre, aux préoccupations des députés et procéder au vote du plan d’action du gouvernement », conclut le communiqué laconique de cette institution. Le volet social se taillera la part du lion, entre autres, la rentrée sociale, l’éducation, le chômage, la retraite et la santé. A cela viendront se greffer le volet économico-financier, les lois de Finances, les lois de Finances commentaires, la rigueur budgétaire, le PIB, les budgets de fonctionnements des secteurs et autres. Vraiment, du pain sur la planche pour cette session qui a été ouverte solennellement la semaine dernière au niveau du BD Zirout Youcef.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Elections présidentielles anticipées de septembre 2024. Le compte à rebours…

A quelques mois de la ...

Naissance de l’Union algérienne économique et investissement. 2027, année charnière

A quelques encablures de la ...

Une délégation d’hommes d’affaires turcs en Algérie. Les Turcs raflent la mise?

Une délégation d’hommes d’affaires turcs, ...

Clôture du Salon international de la Santé et du Tourisme Médical. Une aubaine pour les professionnels et les citoyens

Ce Salon, destiné exclusivement à ...

Ouverture du SITEV 2024 à la Safex à Alger. Sous le signe de l’investissement touristique

Le coup d’envoi officiel du ...