Accueil » CHRONIQUE » Le nostalgique FLN

Le nostalgique FLN

Pour une grande portion des algériens, le FLN possède toujours cette image légendaire d’une formation politique qui a tout le temps été mêlée, d’abord à la révolution et à la guerre de libération du moment qu’il en était le guide et l’inspirateur.. Ensuite, vint la période dite de l’édification de l’Algérie indépendante et dont il en était, également, le guide et le chef d’orchestre.. C’est la raison pour laquelle, ce qui se passe à l’intérieur de cette formation politique – mère, comme conflits fratricides, n’a pas profondément, impacté négativement, cette splendide image faisant toujours, partie de l’Histoire militante des algériens. Cette formation aurait, apparemment, enfanté toutes les autres formations, notamment celles ayant activement participé à la création de l’avènement du multipartisme en Algérie, à la fin des années 1980.. De ce point de vue, le FLN demeure une école de l’art du possible, du militantisme, mais, également, de la magouille et de la fourberie. Et, je crois que c’est normal : nous sommes dans une association qui fait le métier de la politique et non dans une zaouïa. Je disais fréquemment que le FLN est un parti comme les autres, sur le plan officiel alors que sur le plan réel, c’est une exception inimitable, un cas unique en son genre.. Nature des choses : de par son prestigieux passé, son Histoire militante, de son rang de parti du pouvoir, sa réputation populaire, le FLN a réussi à s’attirer, en même temps, le bon grain et l’ivraie…Vous trouverez des militants intègres et des pires opportunistes constamment sur place afin de guetter les opportunités juteuses.. Comme il y avait tout le temps des gens qui servent la religion et d’autres qui se servent eux-mêmes, par le moyen de la religion. Au FLN, c’est la même chose, il y avait des militants sincères ayant servi loyalement, le parti et le pays… Et d’autres, qui se sont servi du FLN, afin de servir leurs propres intérêts.. Qui ne se rappelle pas de cette spectaculaire et cynique ruée vers le RND, fraîchement fondé et cette désertion historique des milliers de «militants- opportunistes» du FLN vers le nouveau parti du pouvoir et de l’administration (le RND), ayant réussi momentanément à détrôner le vieux parti unique de l’Algérie indépendante… le FLN possède, en outre, un don miraculeux pour s’adapter aux situations les plus périlleuses.. et après chaque dangereux « trou d’air », il en ressort plus fort.. A notre avis, le secret de ce vieux parti, c’est qu’il a réussi, parfaitement, à s’amalgamer dans l’imaginaire des algériens avec la révolution, avec la patrie, avec le beau vieux temps des années 70 et 80….et pis encore avec le pouvoir ….

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Israël est désormais vulnérable!

A vrai dire, la vulnérabilité ...

Et, si l’Iran attaque Israël?

C’est possible… Mais une telle ...

Pas de fête de l’Aïd pour Ghaza

Comment pourrait-on penser à célébrer ...

Hamas a déjà gagné la guerre

Loin des considérations exclusivement militaires…, ...

Et… on continue à vendre des armes à Israël !

C’est une erreur de penser ...