Accueil » ORAN » Le nombre de contaminés risque de dépasser les 1.000 personnes par jour. Serrer la vis aux récalcitrants pour en finir avec la Covid-19

Le nombre de contaminés risque de dépasser les 1.000 personnes par jour. Serrer la vis aux récalcitrants pour en finir avec la Covid-19

Pour pallier à l’aggravation de la situation, le gouvernement a pris la décision de placer sous couvre-feu, plusieurs wilayas qui se trouvent en alerte maximale avec une accélération inquiétante de la propagation du virus. Or, les chiffres des personnes contaminées par la Covid-19 ne cessent de grimper et de manière vertigineuse, suscitant, du coup, l’anxiété chez la population qui a du mal à survivre avec cette pandémie mortelle. Au niveau local, la wilaya d’Oran enregistre quotidiennement des nouveaux records absolus de contaminations au coronavirus avec 80 cas par jour, indique le premier responsable du secteur sanitaire à Oran. À ce stade, des milliers de patients sont hospitalisés à travers le territoire dont plusieurs cas se trouvent dans un état grave et sont pris en charge en réanimation. Les autorités locales qui comptent avec regret le regain de contamination dans la wilaya, entendent mettre en application d’autres mesures plus rigoureuses, si cela est nécessaire, affirment les responsables. Du côté de la DSP, toutes les actions, dans de pareilles circonstances, ont été prises pour prendre en charge les malades du Covid-19, notamment en mettant en alerte les 05 hôpitaux de la wilaya en l’occurrence, le CHU Ben Zerdjeb, l’EHU 1er Novembre, Mohamed Seghir Nekkache d’El Mohgoun, le nouvel établissement de santé d’En Nedjma et enfin celui d’Aïn El Turk.
En tout, 681 lits sont mis à la disposition des malades du Covid, avec à leur cheville plus de 400 médecins traitants et 68 cadres paramédicaux. Reste à serrer la vis aux personnes récalcitrantes qui se moquent infiniment des mesures de prévention. Les prévisions peu optimistes, dévoilées par la Direction de la santé, doublent les craintes de la population jamais aussi confrontée à un réel danger. Or, malgré les efforts des autorités locales qui veillent à ce que tout un chacun respecte les mesures dictées par la Commission du suivi du Coronavirus, il n’en demeure pas moins que le taux de suivi des instructions reste relatif d’un quartier à un autre. En effet, à El Hassi, à titre d’exemple, les citoyens ne portent guère de masques et continuent à négliger les mesures de confinement. Enfin, selon les épidémiologistes, les mesures prises actuellement, soit le port du masque obligatoire notamment, sont largement insuffisantes. « Ce qu’il faut faire, c’est changer complètement de comportement. En fait, les gens ne prêtent pas attention aux dangers du contact direct. Des femmes s’échangent les embrassades et les hommes continuent à se serrer la main, ce sont ces gestes qu’il faut éradiquer », affirment les professionnels du secteur.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...

Hausse des prix des fruits et légumes à cause des fortes pluies. La banane est importée, pourquoi est-elle impactée?

Ces derniers jours, des averses ...