Accueil » CHRONIQUE » Le «niet» de l’OPEP!

Le «niet» de l’OPEP!

Les cours du pétrole ont augmenté, lors des échanges de ce mercredi, lorsque les données américaines ont révélé que les réserves de brut avaient diminué d’un volume supérieur à ce qui était prévu, signe d’une amélioration de la situation de la demande dans le pays ; cependant, la recrudescence des cas d’infection au coronavirus en Chine ont limité de nouvelles hausses. Les cours du pétrole sont repartis de l’avant mardi, stimulés par l’incertitude qui règne autour de la stratégie de l’OPEP et à l’approche de l’entrée en vigueur de l’embargo européen sur le brut russe. «Les prix du brut continuent à rebondir après le démenti saoudien, mardi, d’un possible relèvement de la production de l’OPEP+», soit l’OPEP et ses alliés de l’accord OPEP+, a commenté Edward Moya d’Oanda, dans une note, relayée par «zonebourse». Le ministre de l’Energie saoudien, Abdelaziz Ben Salmane, avait réfuté, lundi, l’information du Wall Street Journal, faisant état de discussions autour d’une possible hausse des volumes produits par le cartel, allant jusqu’à 500.000 barils par jour. Le ministre de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab, a affirmé mardi à l’APS qu’«il n’y a pas de discussions en cours sur une révision de l’accord du 5 octobre dernier. Les décisions de l’OPEP+ sont prises en toute transparence lors des réunions et à l’unanimité de ses membres». «Les spéculations sur d’improbables révisions des niveaux de production de l’OPEP+ sont de nature à perturber le fonctionnement normal des marchés pétroliers», a souligné le ministre Arkab. Le ministre du Pétrole du Koweït, Bader Hamed Youcef Al-Mulla, a, lui aussi démenti, mardi, l’existence de discussions liées à l’intention de l’alliance OPEP+ d’augmenter la production de pétrole, selon l’agence de presse koweïtienne. «Le souci du Koweït est de maintenir la stabilité de l’équilibre sur les marchés pétroliers », a-t-il soutenu, reprend l’APS. Pour sa part, le ministre de l’Énergie des Émirats arabes unis, Suhail Al Mazrouei, a déclaré mardi que son pays s’est engagé à atteindre l’objectif « OPEP + » de soutenir l’équilibre du marché, notant que son pays soutient toute décision pour atteindre cet objectif. Selon le Wall Street Journal, les Etats-Unis et leurs partenaires européens espèrent parvenir à un accord dès mercredi pour définir le prix plafond appliqué aux exportations de pétrole russe. Ce mécanisme, promu par les Etats-Unis, permettrait aux Russes de continuer à exporter leur or noir et échapper ainsi à l’embargo européen, pour peu qu’ils ne le vendent pas au-delà d’un certain prix, autour de 60 dollars selon le Wall Street Journal. «Le fait que les prix du pétrole aient chuté de 10 dollars la semaine dernière me fait penser que l’OPEP va laisser sa production inchangée» et non la relever lors de sa prochaine réunion, le 4 décembre, a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Guerre au «pétrole» !

Les 27 pays de l’Union ...

L’OMS craint toujours le Covid…

Près de 3 ans après ...

L’OPEP «attendue» !

L’OPEP+ dont les membres se ...

Ukraine-Afrique, opération séduction!

Le continent africain est confronté ...

Feux de forêt, l’autre hantise!

Cette année, 28.000 hectares d’aires ...