Accueil » CHRONIQUE » Le Monde avec Gaza!

Le Monde avec Gaza!

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, vendredi, une résolution sur «la protection des civils et le respect des obligations juridiques et humanitaires» dans la crise en cours à Gaza. La résolution appelle notamment à une «trêve humanitaire immédiate, durable et soutenue», à ce que toutes les parties respectent le droit international et à une aide continue et sans entrave dans la bande de Gaza. Mais Israël a répondu par une violence inouïe à ce vote. Un vrai carnage à Gaza. Le Monde est monté d’un cran pour condamner ce génocide surtout après que l’état hébreu ait coupé l’Internet et l’électricité à Gaza. Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté, samedi, en soutien aux Palestiniens, à Londres, comme des milliers à Paris et à Zurich, tandis que la bande de Gaza a été à nouveau bombardée au 22e jour de la guerre déclenchée par l’attaque du Hamas, la plus meurtrière de l’histoire d’Israël. Un sit-in impressionnant a été organisé dans la célèbre gare de Grand Central, à New York, bloquant le hall principal. Les manifestants appelaient en faveur de la paix au Proche-Orient. Le sit-in massif a été organisé par le groupe Jewish Voice for Peace-New York City, plusieurs milliers de participants ayant bloqué le hall principal de la gare. Il s’agit du «plus grand acte de désobéissance civile que la ville de New York ait connu en vingt ans», a-t-on affirmé. La police de New York a annoncé au moins 200 arrestations et les organisateurs ont affirmé que plus de 300 personnes avaient été interpellées lors de la dispersion de ce rassemblement à l’intérieur de la gare new-yorkaise de Grand Central. À Istanbul, le président turc Erdogan a tenu un discours assez virulent devant des centaines de milliers de personnes. «Vous savez de qui il s’agit, n’est-ce pas? Le principal responsable du massacre qui se déroule à Gaza? C’est l’Occident. Vous avez pleuré les enfants tués en Ukraine. Pourquoi ce silence face à ceux de Gaza?», s’interroge haut et fort le président turc devant la foule. Malgré l’interdiction du rassemblement parisien, confirmée par le tribunal administratif, plusieurs milliers de personnes se sont réunies, samedi, place du Châtelet, à Paris. D’autres manifestations, interdites ou autorisées, ont eu lieu un peu partout en France. L’Autorité palestinienne est en faveur de la paix et est prête à négocier avec Israël, a déclaré l’ambassadeur de Palestine à Moscou, Abdel Hafiz Nofal dont les propos sont rapportés, vendredi, par l’agence de presse russe Tass. «Dans un premier temps, nous discutons d’un cessez-le-feu qui permettrait l’acheminement de l’aide dans la bande de Gaza. Si des propositions de règlement sérieuses et constructives sont émises, alors l’Autorité palestinienne sera prête à négocier», a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à la chaîne télévisée RTVI. Des milliers de Jordaniens ont participé, vendredi, à une manifestation de solidarité avec la bande de Gaza, exigeant l’annulation de l’accord de paix signé avec Israël. Les pays arabes favorables à la normalisation avec Israël sont sous la pression de la rue pour mettre fin à l’accord. Des milliers de Jordaniens ont participé, vendredi, à une manifestation de solidarité avec la bande de Gaza, exigeant l’annulation de l’accord de paix signé avec Israël. Les dirigeants européens se sont mis d’accord jeudi (26 octobre) sur un appel en faveur de «couloirs et des trêves humanitaires pour répondre aux besoins humanitaires?». Comme prévu, le communiqué de l’UE ne formulera pas de demande de cessez-le-feu, contrairement aux Nations unies. Israël a perdu sa guerre contre Gaza.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le SOS des enfants du Soudan

«Depuis près d’un an, les ...

Femmes palestiniennes, les victimes invisibles

Dans la bande de Gaza, ...

Le gaz a bien chuté !

Le prix du gaz est ...

Pour un Ramadan sans hausse…

Le gouvernement prend plusieurs mesures ...

Le pétrole a bien «chauffé»

En 2024, le secteur pétrolier ...