Accueil » RÉGIONS » Le ministre de l’Education nationale à Tissemsilt. Une réunion avec les partenaires sociaux prochainement

Le ministre de l’Education nationale à Tissemsilt. Une réunion avec les partenaires sociaux prochainement

Le ministre de l’éducation, Abdelhakim Belabed, a révélé que le nombre de travailleurs intégrés du secteur de l’éducation au niveau national, qui ont bénéficié des deux dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle et diplômés, a récemment atteint plus de 25 000, comme nous atteindrons d’ici la fin de l’année en cours les 35 000. Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a affirmé que l’enseignant algérien avait donné l’exemple en matière de rigueur dans l’application du protocole sanitaire mis en place pour endiguer la propagation de la Covid-19, notamment à travers son attachement à garantir la continuité de la scolarité et de l’enseignement. Dans un message de félicitations aux enseignants algériens, à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, M. Belabed a indiqué, mardi, que «l’enseignant dans mon pays a été un modèle à suivre en termes de rigueur dans l’application du protocole sanitaire, se sacrifiant pour assurer la scolarité de nos élèves, en dépit de la pandémie», mettant en avant le rôle «responsable et conscient» des enseignants qui ont fait preuve, a-t-il dit, de «sang-froid et de retenue devant les pressions et les complications induites par la pandémie sur l’organisation de l’enseignement». Pour le ministre, l’éducateur algérien a affiché «une détermination inégalable à assurer la continuité de l’enseignement». M. Belabed a saisi cette occasion, pour «rendre hommage à ceux qui nous ont quittés du fait de la pandémie, alors qu’ils s’acquittaient de leurs nobles missions avec courage et mérite, en implorant Allah Tout-Puissant de les entourer de Sa sainte miséricorde et d’accorder patience et réconfort à leurs familles». Qualifiant l’occasion de «mémorable journée» célébrée depuis plus d’une décennie et demi, depuis que l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a institué, le cinq octobre de chaque année, la Journée mondiale des enseignants», M. Belabed a affirmé «se prosterner avec déférence à cet enseignant qui s’est sacrifié pour former les générations et consacré son temps à illuminer leur chemin et à développer leur esprit». Il a estimé, à ce titre, que l’adoption du slogan «L’enseignant, pilier de la relance de l’enseignement» se veut une preuve de la place élevée et charnière, ce qui s’est confirmé à travers les défis sans précédent qu’il relève et qui sont induits par la pandémie de «la Covid-19», qui a eu pour conséquences, l’adaptation des styles d’enseignement adoptés par les enseignants et l’accomplissement de leur travail, en général, selon les exigences de la conjoncture. Le ministre de l’Education nationale Abdelhakim Belabed a annoncé ce mardi dernier, à Tissemsilt, que « les préparatifs sont en cours pour tenir prochainement une réunion avec les syndicats du secteur de l’éducation, qui sera consacrée à discuter du statut particulier de l’éducation pour les employés de son secteur. Lors d’un entretien à la presse en marge de sa visite dans la wilaya de Tissemsilt, coïncidant avec la célébration de la Journée mondiale des enseignants, M. Belabed a indiqué que « son département ministériel se prépare à tenir prochainement une réunion, avec les partenaires sociaux (les syndicats du secteur de l’éducation) pour discuter et trancher sur les dossiers de son secteur. Il a souligné que « l’amélioration de la situation sociale du professeur est l’un des dossiers les plus importants qui occupent le secteur de l’éducation, nous ferons donc tout notre possible pour améliorer sa qualité professionnelle et sociale », notant que « tous les dossiers qui seront transmis par les syndicats du secteur et nous essaierons de les résoudre autant que possible. » Le ministre de l’Education indique que l’office national des publications scolaires avait imprimé pas moins de 81 millions de livres. Un nombre qui est supérieur aux besoins des élèves, affirme le ministre. Ceci dit, le premier responsable ne se penche pas sur la manière dont a été gérée la vente des manuels, ce qui constitue le véritable talon d’Achille de l’opération. Abdelhakim Belabed explique, toutefois, que l’office national des publications scolaires a entamé la distribution des manuels sur les centres régionaux et nationaux dès le mois de janvier 2021. Les livres sont arrivés au niveau des établissements scolaires au mois de mars 2021, selon les déclarations du ministre de l’éducation. Le premier responsable explique aussi qu’aucune directive visant les écoles concernant l’interdiction de la vente des manuels scolaires n’a été émise par son département. Il s’agit, selon lui, d’un renforcement des points de vente en y ajoutant des librairies et des lieux d’exposition. Cela, indique encore Belabed, intervient dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Le ministre conclut en promettant que tous les efforts nécessaires seront fournis pour mettre fin à cette problématique. Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, rassure «Le nombre des livres scolaires est largement suffisant» Le ministre du secteur est formel. La tutelle n’a pas mis fin à l’opération de vente des livres scolaires au niveau des établissements.

À propos ABED.MEGHIT

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mme Mouloudji à Tissemsilt. Mise en service de la maison de la culture «Mouloud Kacem Nait Belkacem»

Le cadre de suivi de ...

Commémoration de la Journée nationale de la mémoire à Tissemsilt. Inauguration d’un bureau de poste au douar «Sekkaka»

Dès les premières heures de ...

Tissemsilt. Un grand hommage à la presse de l’Ouarsenis

C’est au siège de la ...

Le ministre de la Jeunesse et des Sports à Tissemsilt. Une enveloppe budgétaire globale de 05 milliards de DA pour 39 opérations

Poursuivant ses visites de travail ...

Le ministre du Travail en visite d’inspection à Tissemsilt. Inauguration du nouveau siège de l’annexe du FNPOS

Le ministre du Travail, de ...