Accueil » RÉGIONS » Le ministre de la Pêche à Sidi Bel Abbes. 3.000 tonnes de poisson Tilapia à l’horizon 2030

Le ministre de la Pêche à Sidi Bel Abbes. 3.000 tonnes de poisson Tilapia à l’horizon 2030

En visite de terrain à Sidi Bel Abbes, le ministre de la pêche et des produits halieutiques, Ahmed Badani, semble donner un autre souffle au secteur en s’appuyant sur des axes de coordination avec d’autres secteurs, à l’image de la formation professionnelle et l’agriculture pour le développement de l’aquaculture dans le pays. Le représentant du gouvernement, ministre de la pêche et des produits halieutiques, accompagné du premier responsable de l’exécutif Chibani Sami, du P/APW et des autorités locales, a inspecté une poissonnerie de proximité moderne et un marché de gros de produits halieutiques. Il a exprimé sa satisfaction quant au mode de gestion de ces structures commerciales, qui fonctionnent selon des méthodes modernes, avant de se rendre au niveau du campus universitaire où après avoir inspecté les différents stands mis en place par des opérateurs économiques dans le domaine de l’aquaculture et après avoir été toute ouïe à leurs doléances, le ministre a présidé un séminaire régional à la bibliothèque centrale sous le thème «l’investissement dans l’aquaculture, enjeux et perspectives». Durant son intervention incitative à l’investissement dans le domaine, le responsable du secteur de la pêche et des produits halieutique, Ahmed Badani, n’a pas omis de souligner l’importance accordée par son département au secteur et son soutien aux investisseurs afin de contribuer au développement de la sécurité alimentaire dans le pays inscrite au programme du président de la république.
Le ministre a révélé qu’un nombre croissant de demandes d’investissement ont été enregistrées dans le domaine de l’aquaculture marine et d’eau douce, sont actuellement en phase d’étude pour être concrétisé mettant en relief le bilan du premier trimestre de l’année en cours et de l’année 2023 avec 55 projets enregistrés, dont 3 projets sont entrés cette année, en plus de 49 projets en cours d’achèvement et également 22 000 investisseurs dans le domaine de l’aquaculture avec plus de 16 000 bassins aquacoles, ce qui a augmenté la production d’environ 30% et réduit les engrais chimiques à 70%, et permis d’atteindre un produit agricole biologique et sain, outre l’activité de pêche continentale pratiquée par 57 pêcheurs au niveau de différents barrages et plans d’eau répartis sur le territoire national. Le représentant du gouvernement, Ahmed Badani, a souligné que l’objectif de son département est d’investir dans la production de poisson d’eau douce, comme le tilapia en indiquant, qu’actuellement, l’Algérie vise à produire d’ici la fin de l’année 2024 pas moins de 3000 tonnes de poisson Tilapia pour atteindre d’ici 2030 plus de 60 000 tonnes afin d’équilibrer l’offre et la demande. D’autre part et dans le même contexte, le représentant du gouvernement n’a pas manqué de mentionner qu’un accord de coopération a été conclu avec le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et avec le ministère de l’hydraulique, pour l’exploitation d’un grand nombre de bassins d’irrigation agricole ainsi que d’un grand nombre de barrages dans l’élevage des poissons d’eau douce. Il a également révélé l’existence de 12 stations expérimentales, d’instituts, d’écoles de formation spécialisées et d’un personnel technique qualifié pour enseigner les diverses spécialités aquacoles. Il a ajouté que son ministère projette de tenir un accord avec le ministère de l’Intérieur pour accélérer la création de zones d’activités aquacoles et attribuer les contrats de concession aux investisseurs afin qu’ils puissent démarrer leurs projets dans les plus brefs délais. Le ministre a indiqué que des mesures incitatives et des avantages fiscaux ont été inscrits dans la loi de finances 2024, représentées par l’instauration d’une prime incitative estimée à 50 Da par kilogramme de tilapia produit, une exonération de la taxe sur la valeur ajoutée, pour toutes les ventes de produit tilapia, et par ailleurs une redevance estimée à 30 Da par kilogramme de poisson tilapia importé sera appliquée, afin de protéger les producteurs et le produit national de la spéculation sur les prix. Le représentant du gouvernement n’a pas caché sa satisfaction quant à la participation et aux apports du premier responsable de l’exécutif au secteur de la pêche et de l’aquaculture pour son développement avant de lancer que la wilaya de Sidi Bel Abbès, est un pôle économique par excellence dans le domaine de l’aquaculture de l’eau douce vue ses capacités et moyens matériels et humains, dont une grande écloserie qui produit 15 millions d’alevins de poissons d’eau douce en plus de sa vocation agricole ce qui permettra d’exploiter les bassins d’irrigation pour la pisciculture. Concernant la coopération internationale, le ministère dira avoir conclu des accords avec la Corée du Sud, la Turquie, l’Italie, le Venezuela et certains pays arabes, afin de renforcer les opportunités dans le domaine de la recherche et de la technologie, des visites d’échange entre experts, professionnels et acteurs économiques. Le Ministre a par la suite en présence du responsable de l’exécutif et du P/APW, présidé la cérémonie de signature de conventions de partenariat et de coopération entre les directions de la pêche et des produits halieutiques et les services de l’agriculture, ainsi que celui de la formation et de l’enseignement professionnels de la wilaya. Avant de rendre hommage à un groupe de jeunes travaillant dans le domaine de l’élevage des spirulines, et d’honorer la famille de l’ancien directeur de la Pêche et de l’Aquaculture de la wilaya, feu Ahmed Louahla. Le ministre a également inspecté l’écloserie régionale de Tabia qui fait objet de rénovation de ses équipements et le forage d’un puits pour son fonctionnement avant de se rendre dans la commune de Lamtar dans une ferme d’aquaculture intégrée à l’agriculture, qui occupe une superficie de 27 hectares et dispose d’importantes ressources en eau, qui a bénéficié d’un programme d’ensemencement d’alevins dans ses bassins d’eau.

À propos Mohamed Nouar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sidi Bel Abbes. Saisie de 48,5 kg de kif traité et démantèlement d’un important réseau

Agissant sur information faisant état ...

Sidi Bel-Abbès. 14.628 candidats aux épreuves du Baccalauréat

Pas moins de 13.628 candidats ...

Sidi Bel-Abbès. Saisie de 360 comprimés psychotropes, 07g de cocaïne et arrestation de 04 dealers

Les éléments de la brigade ...

Examens de fin d’année à Sidi Bel Abbes. 28.200 candidats aux épreuves du BEM et du BAC

Tout est fin prêt pour ...

Le président de l’ANIE en visite à Sidi bel Abbès. Inauguration du nouveau siège de la délégation locale

En visite de terrain à ...