Accueil » ACTUALITE » Le ministère du Commerce compte importer 100.000 tonnes de viande rouge. Casser les prix durant le Ramadhan

Le ministère du Commerce compte importer 100.000 tonnes de viande rouge. Casser les prix durant le Ramadhan

Le mois de Ramadhan est connu par une affluence, somme toute, abondante sur les viandes, notamment les plus riches en vitamines. Il suffit de consommer 31 grammes de protéines sur 100 grammes de viande de veau pour espérer satisfaire sa ratio quotidienne en temps normal mais durant le carême, ce taux est plus élevé en raison des exigences du corps humain en protéines, ce qui fait que les viandes sont parmi les produits carnés les plus consommés durant ce mois. Afin de fléchir les prix et permettre une consommation équilibrée de viandes durant le mois sacré, le ministère du Commerce prévoit d’importer 100.000 tonnes de viande rouge. Mieux, le ministère va recourir à des listes de réseaux de distribution de viandes rouges pour assurer la disponibilité de ce produit dans toutes les wilayas du pays. Et ce n’est pas tout, puisque ce type de listes sera élargi à 14 autres produits. L’objectif n’est autre que de répondre au mieux à la demande des ménages, souvent croissante, de ce produit. Seulement voilà, pour ce qui est des viandes rouges, le défi parait certes grandissime mais pas impossible à réaliser après une année 2023, quelque peu envieuse, voire tourmentée, en raison de manque d’objectifs atteints par la filière des viandes rouges en Algérie. Aussi, le ministère de Commerce nourrit l’ambition de rattraper les chiffres. Les derniers chiffres, ressortis d’un audit de la filière en décembre 2023, font état d’une production excédant les 500.000 tonnes de viandes rouges alors que les besoins, quant à eux, sont estimés à plus de 800.000 tonnes, ce qui dénote, selon les spécialistes de la filière, d’un certain décalage. Comment phagocyter ce «dysfonctionnement» entre la production et la demande relativement en hausse durant le mois de Ramadhan? Le ministère du Commerce recourt à la solution la plus usuelle ou la plus commode afin de satisfaire le marché. Il va importer 100.000 tonnes de viande rouge. C’est du moins ce qu’a annoncé, ce mardi, le Directeur général du Contrôle économique et de la Répression des fraudes au ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations, M. Mohamed Mezghache. «Jusqu’à présent, nous importons 20.000 tonnes de viande, mais pendant le mois de Ramadhan, nous aurons 100.000 tonnes pour approvisionner toutes les wilayas du pays», a affirmé M. Mezghache qui intervenait dans l’émission « L’Invité de la Rédaction » de la Chaîne 3. Il est une mesure qui semble avoir d’ores et déjà suscité un engouement particulier chez les consommateurs et qui n’est autre que la reconduction systématique des plateformes de distribution de proximité dans les quartiers, d’autant plus que l’expérience a été réussie avec les plateformes de distribution de la viande importée à 1200 DA. Dans l’optique de garantir une meilleure distribution de ce produit stratégique, le ministère du Commerce a fait signer des engagements aux importateurs pour garantir une répartition équitable de la viande importée aux ménages qui en ont besoin réellement. «Les importateurs de viande sont principalement localisés dans l’algérois, Bejaia, Sétif et Oran. Désormais, ils installent des plateformes de distribution aux quatre coins du pays et doivent fournir la liste de leurs réseaux de distribution pour s’assurer que le produit sera disponible au niveau de toutes les localités», précise le Directeur général du Contrôle économique et de la Répression des fraudes. Par ailleurs, en plus des produits subventionnés et des légumes secs, les prix de 14 autres produits seront bientôt «surveillés par le ministère», a annoncé également Mohamed Mezghache. Le tout repose sur une meilleure gestion de traçabilité des réseaux de distribution à travers, notamment, un suivi et une évaluation de la concrétisation de cet important programme d’importation de viandes rouges durant le mois sacré. «Pour les viandes et les légumes secs, les textes sont en cours de promulgation. Par la suite, nous passerons à l’intégration de 14 autres produits dans cette liste», a déclaré M. Mezghache. Les pâtes alimentaires, les boissons gazeuses, le café, le thé sont entre autres produits concernés. Le Département suivra les prix de ces produits à travers la chaîne de distribution. Pour les autres produits, notamment ceux dont les prix connaissent une flambée anormale, ils seront «scrupuleusement contrôlés». Même si les prix restent libres, explique-t-il, «la liberté n’est pas de passer du simple au double». Pour mener à bien cette campagne de lutte contre les fraudes et la spéculation, le ministère du Commerce a mobilisé plus de 8.000 agents qui auront pour mission de sillonner les marchés et les commerces, y compris durant les week-ends et les jours de congé. Le représentant du ministère du Commerce assure, par ailleurs, que tous les produits seront disponibles, particulièrement durant la période du Ramadhan. «Les producteurs de produits alimentaires ont doublé, voire triplé, leurs productions. Pour les légumes enregistrant, en pareil mois, une flambée des prix, des mesures sont également prises. L’une d’elle qui consiste au stockage de produits les plus prisés comme la pomme de terre, la carotte, les navets, la tomate et l’oignon. Ces produits seront déstockés, en fonction des besoins du marché pour ne pas revivre l’épisode de l’année précédente par rapport à l’oignon. Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a, de son côté, affirmé la mise en place des mesures pour assurer l’approvisionnement du marché national en produits agricoles, de manière régulière durant le mois de Ramadhan.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ras Al Ain. «800 autres familles seront relogées, ce qui porte le total à 2.100»

Après le report décidé en ...

Le wali d’Oran lors de Journée nationale du Chahid : «Les martyrs de la Révolution une «référence» pour la résistance palestinienne»

Les réactions en cascade des ...

Cessez-le-feu immédiat à Gaza. Le travail colossal de l’Algérie à l’ONU

Près de 30.000 personnes sont ...

Journée nationale du chahid. Le wali préside la cérémonie de distribution de 2.500 logements

Le wali d’Oran Sayoud Saïd ...

Les autorités locales mettent le paquet pour la journée de chahid. Distributions de logement à Gdyel, Béthioua et Misserghine

La Journée nationale du chahid ...