Accueil » ÉCONOMIE » Le MEDEF clôture sa visite officielle en Algérie Code d’investissement: «Un signal extrêmement positif»

Le MEDEF clôture sa visite officielle en Algérie Code d’investissement: «Un signal extrêmement positif»

Le MEDEF et par la voix de son premier responsable, Geoffroy Roux de Bézieux, reste sceptique par rapport au cadre législatif et partant sur l’instabilité de l’arsenal juridique inhérent par rapport au nouveau code de l’investissement qui sera adopté, incessamment, par les deux Chambres parlementaires. Or, une lecture factuelle s’impose par rapport à ce nouveau code d’investissement, mené actuellement tambour battant par ses initiateurs. Néanmoins, ce qu’il y a lieu de retenir, est que ce nouveau code d’investissement pourrait, à en croire certains experts, mettre un frein au terrorisme bureaucratique et les lourdes entraves administratives responsables de la stagnation et au non aboutissement des projets à terme. Sur un autre volet, et en prévision de la future réunion du comité de haut niveau entre les deux Gouvernements français et algérien, le MEDEF, la représentation patronale française, séjourne en Algérie pour 02 jours consécutifs où elle a rencontré, hier, le ministre de l’Industrie après ses concertations de forum et réunions algéro-françaises, tenues avant-hier, à l’hôtel Aurassi avec la CAPC de Samy Agli. Cette visite, pour rappel, fait suite à l’élection du président français, Emmanuel Macron, pour un second mandat à la tête de la République française. Lors du forum d’affaires algéro-français, tenu tard dans la journée d’avant-hier, à l’hôtel Aurassi, le président de la CAPC a énuméré, devant ses hôtes du MEDEF, les potentialités énormes et multiples qui existent dans de nombreux secteurs et domaines et la dynamique de diversification de notre économie portée, selon lui, par les autorités du pays, doivent, plus que jamais, constituer la base pour une véritable coopération stratégique. Outre les hydrocarbures naturels et produits pétroliers, il y a aussi le potentiel en énergies nouvelles et renouvelables, les mines, le numérique, les industries agroalimentaires, et manufacturières, la formation. Le président de la CAPC avait rappelé, lors du forum algéro- français d’avant-hier, que l’Algérie s’est orientée résolument, dans le cadre de son plan de relance, vers une nouvelle politique économique diversifiée qui repose sur le développement industriel, agricole, touristique et des services. Pour le président du mouvement des entreprises de France, Geoffroy Roux de Bézieux, «l’Algérie représente un marché potentiel, franchement méconnu…», dira-t-il, estimant que l’adoption du projet de Code de loi sur l’investissement, par le Conseil des ministres, intervient dans un timing idéal. Pour Geoffroy, l’adoption de ce projet de code représente «un signal extrêmement positif», axant sur la nécessité de «mettre en place un système juridique et législatif clair et stable pour rassurer les investisseurs». Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a reçu ,hier, à Alger, le président du Mouvement des entreprises de France (Medef) Geoffroy Roux de Bézieux qui effectue une visite en Algérie à la tête d’une importante délégation d’hommes d’affaires français, indique un communiqué du ministère. Les deux parties ont évoqué durant cette rencontre à laquelle a pris part l’ambassadeur français à Alger, François Gouyette, les relations algéro-françaises dans le domaine de l’industrie et les moyens de leur renforcement. Elles ont également abordé les investissements et le partenariat entre les hommes d’affaires des deux pays dans le cadre du nouveau système juridique encadrant l’investissement en Algérie. La rencontre a également permis aux deux parties d’évaluer l’état de la coopération industrielle entre les deux pays.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Création de l’UGTA et nationalisation des hydrocarbures. Un 68ème anniversaire de bon augure

Le rassemblement prévu, hier, devant ...

4ème Conférence africaine sur la gestion des Finances publiques. Blanchiment d’argent et lutte anti-corruption en ligne de mire

La lutte contre les flux ...

Lutte contre la drogue. Pour une approche stratégique appropriée

Les affaires et les procès ...

18ème édition du Salon International de la Pharmacie en Algérie (SIPHAL). Industrie pharmaceutique algérienne: Quelles perspectives?

Cette démarche s’inscrit dans le ...

ENTMV. Un navire italien et un solde sans précédent des billets

Le navire italien affrété par ...