Accueil » SPORT » Le MC Saïda au bord du gouffre. S’agit-il d’une mort programmée ?

Le MC Saïda au bord du gouffre. S’agit-il d’une mort programmée ?

La malédiction refuse de quitter l’équipe-phare de la wilaya de Saida, qui, malgré tous les appels de relance, sombre dans une inquiétante léthargie. Le mouloudia de Saïda, club historique et cher aux yeux des authentiques Saïdis, enfin le peu qui reste, vit dans l’incertitude. Mardi en fin d’après-midi, le Nouveau wali a reçu dans son bureau le DJS et deux responsables du MCSaïda et on ignore ce qui a été dit ou ce qui a été décidé. Il faut dire que la communication fait défaut à Saïda. Tout le monde le sait, la situation au MCS va de mal en pis. Rejetée par certains qui se reconnaissent, oubliée par ses propres enfants, l’équipe vit dans la tourmente. Cette fois encore, la félonie n’est pas le fait de quelques « Mouches bleues » dépêchées pour faire couler le club mais de « cercles » qui, sous le prétexte de défendre les intérêts du mouloudia, essayent de le faire exploser. Disons que les hommes s’émeuvent davantage quand ils sont écartés de la gestion du club, alors, avec leurs beaux sentiments, ils mentent à toute une jeunesse qui croyait et qui continue toujours à croire en eux et c’est pour cela que certains parlent de crise alors que d’autres crient à l’injustice. Signe des temps : crise ou injustice la frontière est étroite et il est vrai que la colère sportive saïdie ne cesse d’inquiéter d’autant plus que le début du championnat est proche, avec en plus le manque d’argent, le nerf de la guerre, qui s’est raréfié et des dettes estimées à plus de 100 millions de dinars. Cette situation pousse les dirigeants du MCS à solliciter quotidiennement les autorités locales et les opérateurs économiques pour une éventuelle aide financière. Quoi qu’il en soit, l’homme de la rue, grand supporter devant l’Eternel, est littéralement catastrophé. Alors le chemin vers la disparition du MCS est-il tracé ? Nous le saurons dans les jours à venir… à moins que le nouveau wali, Abdelaziz Djaoudi, mette en place les mécanismes nécessaires pour sauver le MCS, club historique qui a donné le meilleur de ses joueurs à la Révolution algérienne.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Saïda. Le wali et la réalité du terrain

Tout le monde aura remarqué ...

BAC à Saïda. L’heure de vérité

L’heure de vérité a enfin ...

Les épreuves du BEM prendront fin aujourd’hui. Avis partagés sur les sujets à Saïda

Hier, au deuxième jour de ...

Les forces de l’ordre à l’assaut de la délinquance. Des saisies et des arrestations à Saïda

Plusieurs affaires liées au trafic ...

Le MCS retourne en Ligue 2. Saïda aux anges…

Les combats les plus désespérés ...