Accueil » CHRONIQUE » Le FLN se prépare aux élections…

Le FLN se prépare aux élections…

Sous la direction d’Abdelkrim Ben Mbarek, le FLN cherche à tourner la page d’une période tumultueuse qui a terni son image et l’a relégué au statut de « mauvais acteur » politique national. Le parti veut se débarrasser des scandales qui l’ont ébranlé, rétablir sa réputation et restaurer la symbolique associée à son sigle. Le FLN vise à retrouver sa place de leader sur la scène politique en devenant un interlocuteur crédible et incontournable face aux évolutions et aux défis qui affectent le pays à tous les niveaux. Lors d’un meeting régional à Sétif, le secrétaire général du FLN, Abdelkrim Ben Mbarek, a appelé les militants à s’unir pour reconquérir la place du parti sur la scène nationale. Il a souligné l’importance de reconstruire le parti par l’engagement des militants, en évitant l’argent sale et le clientélisme. Le secrétaire général du FLN) Abdelkarim Ben Mbarak, a déclaré que « l’ère de la complaisance, de la Chkara et de l’infiltration des «intrus » dans le parti est révolue », ajoutant qu’à partir des prochaines échéances électorales, soit à partir de 2026, seuls les vrais militants respectant les statuts et le règlement intérieur du parti se présenteront sous l’égide du parti. Le secrétaire général a également confirmé qu’il y aura des changements dans certaines Mouhafadate, basés sur les rapports des commissions d’inspection et d’évaluation qui seront envoyés la semaine prochaine dans toutes les provinces de chaque wilaya du pays. Le nouveau SG a averti les militants du parti qu’ils sont tenus de travailler et de lutter plus que jamais pour remporter les postes de maire lors des prochaines élections en indiquant que le FLN condamne les pratiques qui ont beaucoup nui au parti ces dernières années et qu’elles ne seront plus tolérées. Il a souligné que de telles pratiques ont failli faire perdre au parti son prestige et sa position sur la scène politique, citant l’exemple du congrès de 2021, où de nombreuses personnes ont participé alors qu’elles étaient candidates dans d’autres partis, un comportement qu’il a qualifié d’immoral et de manipulation politique. Abdelkrim Benmbarek est convaincu que le FLN sera le principal acteur des prochaines échéances et agira comme la locomotive qui entraînera les autres partis politiques. Il réitère son appel à l’unité en affirmant que l’ancien parti unique accueille tout le monde et n’est affilié à personne en particulier.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La surabondance du blé fait le bonheur de l’Algérie

Les exportations de blé de ...

Migration et asile, l’UE durcit les lois!

L’UE fait face à une ...

2024, la bonne année du pétrole !

Malgré l’attaque de l’Iran contre ...

A l’aube d’une troisième guerre mondiale!

Le samedi 13 avril, l’Iran ...

Le pétrole au centre du conflit Iran-Israël

Les prix du pétrole ont ...