Accueil » ORAN » Le FLN à la croisée des chemins à Oran. L’installation de la commission de wilaya du parti: «Mission impossible»

Le FLN à la croisée des chemins à Oran. L’installation de la commission de wilaya du parti: «Mission impossible»

Les remous sont de plus en plus sérieux au sein du parti du FLN à Oran. L’actuel mouhafed d’Oran, entouré de ses fidèles, issus pour la plupart des 13 kasmas restructurées, entend tenir tête à ce que les observateurs pourraient considérer comme «opposants» dont certains désignés dans l’ancienne liste de la commission de wilaya du parti de 2014 qui avait, rappelons-le, eu la charge de la préparation des élections locales APC-APW de 2017. Une rencontre devait se tenir hier, mercredi 20 janvier, au siège de la Mouhafada d’Oran. Selon certaines indiscrétions, cette dernière devrait regrouper «tous» les secrétaires généraux de kasma avec leurs militants de base, en présence de certains membres d’élus parlementaires et d’élus locaux du parti à Oran, également membres de la commission de wilaya d’Oran, chargée des affaires de la Mouhafada. Objet principal: l’installation d’une commission « mixte » de wilaya du parti, dans la perspective des prochaines échéances. Cette future commission devrait prendre en considération la qualité des membres de la commission de 2014 et d’autres noms issus de la «restructuration» des instances locales du parti.
« L’enjeu » suscité par la création de la commission de wilaya de la Mouhafada FLN d’Oran est de taille, en ce sens que la tâche ne s’annoncera guère facile et évidente, d’abord en raison du contexte des esprits “remontés” régnant au sein des militants de la Mouhafada d’Oran qui auront la mission délicate, consistant à “départager” leurs voix en faveur des uns ou des autres parmi les membres de la commission qui sera désignée et ensuite de l’approche des échéances quand on sait que parmi les objectifs de cette future commission, figurent la préparation des joutes de 2021 et évidemment son corollaire: le traitement et la validation par voie de consensus ou par vote à la majorité de la future liste de candidatures du parti à Oran. Dans ce registre, on n’hésite pas à évoquer dans certains milieux du parti à Oran, le “retour en force” annoncé, d’anciens noms qui ont eu à gérer au moins deux mandats alors que d’un autre côté, celui des kasmas actuelles nées de l’opération de restructuration; on parle sans cesse d’une volonté d’imposer la liste de la commission de 2014 au grand dam des militants. Entre les arguments des uns et des autres, c’est le parti qui se retrouve une fois de plus, malgré les leçons du passé, “à la croisée” des chemins. L’actuel mouhafed d’Oran qui a reconnu l’existence de “pressions” sur lui, entend privilégier, durant cette rencontre d’aujourd’hui, la voix de la raison, la sérénité et la stabilité du parti.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Avantages accordés aux investisseurs par l’AAPI. Près de 160 secteurs d’activités exclus

Algérie–investisseurs pourquoi ça ne marchait ...

Rencontre du FLN et suspension surprise des travaux. Incidents verbaux et vive contestation

Une réunion, regroupant les cadres ...

Après deux ans d’exception, retour au système habituel dans l’enseignement. Rentrée des classes pour 11 millions d’élèves

La dernière épine qui pesait ...

Hassi Mefsoukh. Le président de l’APC soulève le problème du «manque de foncier de l’habitat rural»

Sise à plus de 30 ...

La piste d’une gestion en intérim de la commune de Bousfer se précise. L’incompatibilité d’humeur se poursuit entre le maire et certains de ses élus

La situation de blocage que ...