Accueil » CHRONIQUE » Le Dollar monte, le Dinar chute !

Le Dollar monte, le Dinar chute !

Le Dollar américain a repris ses assauts contre l’Euro jeudi, soutenu par des craintes sur la persistante de l’inflation aux ?tats-Unis et la perspective d’un resserrement monétaire anticipé de la Banque centrale américaine (Fed). Le billet vert est monté à son plus haut niveau depuis fin juillet 2020 face à la monnaie unique, à 1,1563 Dollar pour un Euro. Le seuil de 1,16 Dollar pour un Euro, enfoncé jeudi, «est assez important d’un point de vue technique», a souligné Mazen Issa, analyste changes pour TD Securities. Ce jeudi, le Dinar algérien a enregistré un nouveau record historique à la baisse face au Dollar américain. La monnaie nationale a encore reculé, enregistrant son troisième record à la baisse en un mois. Le Dinar algérien poursuit sa dégringolade face au Dollar américain, alors que l’Euro est à son plus bas niveau par rapport au billet vert depuis novembre 2020. Ce jeudi 30 septembre, le Dollar américain est coté à 137,17 Dinars algériens. Depuis le 25 juillet, c’est le sixième record à la baisse enregistré par le Dinar face au Dollar américain: le 25 juillet (135,09 DA), le 9 août (135,41 DA), le 23 août (135,88), 8 septembre (136,36), 20 septembre (136,9 dinars) et le 30 septembre (137,17 dinars), souligne TSA. Pour ce qui est de l’Euro, le Dinar a encore enregistré une légère baisse ce jeudi. Celui-ci s’estime à 159,26 Dinars algériens l’unité. Alors que le 20 septembre, il se vendait à 160,34 Dinars. Et 161,38 Dinars le 8 septembre. Sur le marché parallèle, le Dinar a dégringolé par rapport à l’Euro, et il va encore chuter après la reprise des vols. Au demeurant, le Dinar va encore dégringoler à cause des prévisions sur l’international où les traders craignent également que la Fed ne commence à retirer son soutien politique au moment même où la croissance mondiale ralentit. Erik Nelson, stratégiste macro-économique chez Wells Fargo à New York, estime que le Dollar Index peut encore progresser de 2 à 3%. Les analystes de Tempus FX se sont néanmoins demandé «combien de temps» le billet vert peut tenir «à ces niveaux, sachant que l’inflation accélère nettement en Europe, comme l’ont montré des chiffres publiés ces dernières heures en Allemagne et en Espagne, mettant sous pression la Banque centrale européenne (BCE). La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a néanmoins averti, mardi, que l’institution ne devait «pas su réagir» à ces hausses, qu’elle considère comme temporaires, écartant ainsi l’idée d’un resserrement monétaire à court terme, rapporte «Le Figaro». Chez nous, cette chute du Dinar conduira automatiquement à une autre hausse des prix des produits «importés». Aujourd’hui, il est plus que nécessaire de penser à une politique de réévaluation du Dinar.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pièces détachées autos, le puzzle !

Dans un communiqué publié ce ...

L’OPEP optimiste face aux incertitudes!

Mardi, les prix du pétrole ...

Le Covid qui intrigue toujours !

Selon une étude sur la ...

La chute du blé, une aubaine pour l’Algérie!

Suite à une baisse des ...

L’Algérie à l’heure de la transition énergétique

L’Algérie possède un potentiel considérable ...