Accueil » CHRONIQUE » Le Covid de la discorde?

Le Covid de la discorde?

Une flambée épidémique de COVID-19 qui sévit actuellement en Chine fait craindre l’émergence de nouveaux variants en Europe. Des représentants des autorités sanitaires gouvernementales des Vingt-Sept de l’UE doivent discuter, mercredi, d’une réponse coordonnée à l’échelle européenne à la flambée épidémique de COVID-19 qui sévit actuellement en Chine, a fait savoir lundi la présidence suédoise du Conseil de l’Union européenne. «Une réunion du dispositif intégré pour une réaction au niveau politique dans les situations de crise (IPCR, Integrated political crisis response en anglais-NDLR) est prévue mercredi 4 janvier pour faire le point sur l’évolution de la situation de l’épidémie de COVID-19 en Chine et discuter d’éventuelles mesures à prendre de façon coordonnée à l’échelle de l’UE», a déclaré une porte-parole de la présidence tournante suédoise, entamée ce dimanche à Reuters. Une précédente réunion jeudi dernier en visioconférence entre une centaine de représentants des gouvernements des Vingt-Sept, des agences sanitaires européennes, la Commission européenne et l’Organisation mondiale de la santé n’avait pas permis de définir de nouvelles mesures communes à l’échelle du bloc. Depuis cette date, l’Italie, qui était alors la seule à avoir mis en place des contrôles pour les voyageurs en provenance de Chine, a notamment été rejointe dans cette approche par l’Espagne et la France. Ce qui a déjà mis en colère la Chine. Pékin a, d’ailleurs, condamné mardi l’imposition de tests Covid par une douzaine de pays aux voyageurs en provenance de Chine, prévenant qu’il pourrait prendre des «contre-mesures» en représailles. «Certains pays ont mis en place des restrictions à l’entrée visant uniquement les voyageurs chinois. Cela est dénué de base scientifique et certaines pratiques sont inacceptables», a déclaré une porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mao Ning, ajoutant que la Chine pourrait prendre des «contre-mesures réciproques». Alors que les mesures pour tester les voyageurs qui viennent de Chine ont été instaurées, le variant qui se développe aux Etats-Unis doit-il lui aussi inquiéter le Monde en général et l’UE en particulier? le variant Omicron depuis son apogée, il y a quelques mois, a connu de nombreuses mutations donnant ainsi les différents lignages tels que BA.1, BA.2, BA.4 et BA.5 qui ont provoqué des vagues de contaminations dans plusieurs pays. Ces derniers se sont recombinés entre eux, donnant entre autres le BQ.1.1 majoritaire en France actuellement mais aussi ce nouveau XBB.1.5 qui se propage aux Etats-Unis. Il serait surnommé Kraken par certains scientifiques, cette créature fantastique issue des légendes scandinaves médiévales dotée de nombreuses tentacules. Le XBB.1.5 est un parent du variant omicron XBB, qui est un recombinant des sous-variants Omicron BA.2.10.1 et BA.2.75, selon un responsable des autorités sanitaires américaines. Environ 40 % des cas confirmés de Covid aux États-Unis sont causés par la souche XBB.1.5, contre 20% il y a une semaine, précise NBCNews. Et dans le Nord-Est, environ 75 % des cas confirmés seraient issus de cette nouvelle souche. D’après des premières études sur cette nouvelle souche, il semblerait que le XBB.1.5 comme le XBB, arrive plus facilement à contourner l’immunité acquise. Et d’après le scientifique chinois Yunlong Cao, il arriverait plus aisément à se fixer aux cellules. Ce qui pourrait donc le rendre plus transmissible que ces prédécesseurs. Restons donc vigilants et à l’écoute du Monde!

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prix compétitif du blé en 2024

Selon Maxime Raturat, analyste chez ...

La France face à ses Harkis…

La Cour européenne des droits ...

Climatisation au gaz naturel, une solution !

Le Commissariat aux Énergies Renouvelables ...

FAO, tout s’envole !

Les prix des produits alimentaires ...

Le baril atteindra les 100 dollars!

Mercredi, le prix du baril ...