Accueil » CHRONIQUE » Le Covid 19 ne tue plus!

Le Covid 19 ne tue plus!

Les décès liés au Covid 19 ont chuté de 95 % depuis janvier, a annoncé l’OMS. Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l’OMS, est positif sur la pandémie, d’ailleurs, il espère déclarer en mai -à l’occasion de la prochaine réunion trimestrielle de l’OMS sur le sujet du Covid-, la fin de l’urgence sanitaire mondiale. L’OMS tiendra une réunion en mai prochain pour évaluer l’état de la pandémie et a souligné que malgré les chiffres encourageants, le virus continue de se propager et ne disparaîtra pas de manière imminente. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, a exprimé sa préoccupation face au regain de cas signalés dans plusieurs pays, avec 14.000 décès dus à la maladie, signalés au cours des quatre dernières semaines. Pour le responsable de l’OMS, le SARS-CoV-2 va rester dans nos vies et pour longtemps: «Nous ne l’éliminerons pas et le virus du Covid rejoindra le panthéon des virus respiratoires, comme les virus de la grippe». Un nouveau variant de la Covid-19 a récemment été détecté en Inde ainsi que dans d’autres pays du monde, dont la France. «Arcturus» se remarquerait plus facilement chez les enfants. «Arcturus», aussi désigné sous le nom “XBB.1.16”, appartient à la lignée d’Omicron, précédent variant du coronavirus. C’est en janvier dernier et en Inde qu’il avait été observé pour la première fois. En outre, comme le montre l’émergence du variant XBB.1.16, «le virus continue de muter et il est toujours capable de provoquer de nouvelles vagues de contamination et de décès», a déclaré Maria Van Kerkhove, qui dirige la lutte contre le Covid à l’OMS. La spécialiste de l’OMS a recommandé une surveillance renforcée du virus, en particulier grâce à l’augmentation des tests de dépistage. Une meilleure compréhension des différentes mutations du virus pourrait permettre d’adapter la composition des vaccins existants et de prendre des mesures appropriées pour lutter contre la propagation de la maladie. Ce variant XBB et ses sous variants sont d’ailleurs désormais dominants au niveau mondial et ils sont en mesure de détourner les protections immunitaires actuelles, ce qui signifie que des personnes vaccinées ou déjà infectées pourraient contracter de nouveau la maladie.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prix compétitif du blé en 2024

Selon Maxime Raturat, analyste chez ...

La France face à ses Harkis…

La Cour européenne des droits ...

Climatisation au gaz naturel, une solution !

Le Commissariat aux Énergies Renouvelables ...

FAO, tout s’envole !

Les prix des produits alimentaires ...

Le baril atteindra les 100 dollars!

Mercredi, le prix du baril ...