Accueil » ORAN » Le client n’a pas été «roi» durant ce ramadhan 2021. La flambée des prix risque de perdurer jusqu’à l’après Aïd El Fitr

Le client n’a pas été «roi» durant ce ramadhan 2021. La flambée des prix risque de perdurer jusqu’à l’après Aïd El Fitr

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la flambée des prix de certains produits agricoles et de la viande blanche, a apparemment la peau dure à moins de quatre jours de l’Aïd El Fitr. Constat désolant mais pourtant si frappant. Les prix des produits agricoles et ceux de viande de poulet n’ont pas fléchi alors que le pendule compte les heures avant la fin du moi sacré qu’aucun des mois de carême précédents n’est en mesure d’égaler, tellement les prix ont été aussi élevés et narcissiques à la fois remettant ainsi aux calendes grecques le fameux rituel «le client est roi». Les prix des produits agricoles et de la viande blanche risquent de flamber davantage et encore d’ici l’Aïd El Fitr, à cause des intermédiaires de la distribution, tant, que rien n’augure pour l’heure une probable accalmie dans les jours à venir pouvant mettre à l’abris le consommateur à l’abris contre les prémices de fermeture des boulangeries et des magasins d’alimentation générale durant les deux jours de la fête sacrée, avertissent d’emblée les professionnels du secteur de commerce. Cette flambée, pour le moins insensée des prix, qui n’épargne pas plusieurs produits agricoles sur le marché à l’exemple de la pomme de terre, la tomate, la laitue, les carottes et navets et les haricots verts, semble préméditée en ce sens qu’elle n’obéit pas aux règles régissant l’offre et la demande, de l’avis des spécialistes de la mercuriale qui s’appuient sur les décalages flagrants entre les prix de gros à la source et les prix détaillants sur le marché de la consommation, expliquent des professionnels qui recommandent de «multiplier le contrôle, la surveillance des approvisionnements et de la traçabilité de l’acheminement des produits alimentaires et des produits agricoles stratégiques, durant les quatre derniers jours du ramadhan pour éviter les scénarios proches aux pénuries».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Recouvrements douaniers en 2022. Près de 1150 milliards de DA de taxes et droits

Une année 2022 riche et ...

Pour opérer le changement escompté par les opérateurs économiques. Appel à la révision du Code des Douanes

Comment l’administration douanière compte-t-elle aider ...

Les parents d’élèves qualifient la décision du Président de «courageuse». Le wali remet les décisions d’intégration à 3.376 enseignants contractuels

En application des instructions du ...

Règlement des conflits et stabilité au niveau régional. Le rôle central de l’Algérie

L’Algérie est un pays leader ...

Lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent. L’Etat récupère 1.300 milliards en une année

On ne sait même plus ...