Accueil » SPORT » Le choc face à la JSK a beaucoup de similitudes avec la défaite d’il y a 14 ans. Le MCO veut éviter le drame du Ramadhan 2008

Le choc face à la JSK a beaucoup de similitudes avec la défaite d’il y a 14 ans. Le MCO veut éviter le drame du Ramadhan 2008

Gonflé à bloc, remis en confiance et plus que jamais décidé à confirmer les progrès réalisés ces dernières semaines, le Mouloudia d’Oran accueillera demain soir la JS Kabylie dans un classique qu’il aspire à remporter afin de fêter l’Aïd, avant terme, avec un public qu’on attend en surnombre. La dernière fois que le MCO avait affronté la JSK, en nocturne, en toute fin du mois sacré du Ramadhan, au stade Ahmed Zabana, l’affaire avait tourné au vinaigre pour les Rouge et Blanc, battus (1-2) par la bande à Moussa Saïb qui avait comme chef d’orchestre l’artiste Tayeb Berramla, étincelant cette nuit-là. On jouait la saison 2007-2008. La JSK avait décroché le titre de champion en fin de saison alors que le MCO vivait sa première, unique et traumatisante relégation en Ligue 2. C’est justement pour éviter de revivre un tel scénario catastrophe que les Oranais seront tenus, demain, par l’obligation de résultat. Face à une formation kabyle qui carburait au super avant de chuter à la surprise générale au stade du 1er novembre (0-1) face à l’ASO Chlef lors de la dernière journée mais qui excelle à l’extérieur comme en témoigne sa série de trois victoires de rangs en extra muros (Biskra, Chelghoum Laïd et Relizane), les joueurs d’Abdelkader Amrani n’ont, d’ailleurs, d’autre choix que la gagne sous peine de voir leur avance sur les premiers non relégables, l’Olympique de Médéa et le Hilel de Chelghoum Laïd, fondre comme neige au soleil. D’autant plus que dans le même temps, le HBCL se déplacera à Alger pour défier le double-champion en titre et que l’OM affrontera l’Entente de Sétif sur l’herbe du stade de l’Imam-Lyès. Le MCO devra donc profiter du double avantage du terrain et du public ainsi que sur le fait de voir ses deux concurrents directs se mesurer aux récents représentants de l’Algérie en Ligue des Champions d’Afrique pour bonifier ses récents résultats encourageants. Tout autre résultat qu’un succès serait, de fait, synonyme de véritable catastrophe comptable pour le club d’El-Hamri. Annoncés en masse demain soir, les supporters, notamment ceux qui ont vécu le drame de 2008, avec comme avant-goût cette défaite nocturne face à la JSK de Berramla, y verrait même un mauvais présage et même un signe annonciateur à quelques quarante-huit heures de la fête de l’Aïd El-Fitr.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Une victoire à Biskra lui ferait le plus grand bien. MCO: garder la main dans le course au maintien

C’est aujourd’hui que se dessinera, ...

En parallèle à la nécessité de gagner à Biskra. Le MCO compte sur… le CRB

Depuis hier à Batna où ...

Sa belle saison à Farense lui vaut une meilleure visibilité. Le Benfica et la L1 française suivent Belloum

Avec sept buts et quatre ...

Clé de voûte de l’opération maintien. MCO: Biskra, l’autre tournant

A Oran, où l’actualité du ...

La Radieuse anime la Journée Mondiale de la liberté de la presse. Merzougui, Cherif et Benzerga honorés à titre posthume

Dans une ambiance solennelle et ...