Accueil » CHRONIQUE » Le blé se replie !

Le blé se replie !

Les cours du blé et du maïs ont clôturé vendredi dernier sur une légère hausse sur le marché européen. Ce lundi, ils se repliaient sur le marché à terme européen. «La fermeté était de mise pour la fin de semaine sur les contrats blé et maïs d’Euronext», indique le cabinet Agritel dans sa note quotidienne diffusée ce lundi. Le blé revient tester sa résistance des 240 €/t sur décembre 2023 tandis que le maïs continue sa timide reprise au-dessus des 200 €/t à désormais 205 €/t sur novembre 2023. Les cours du blé à Chicago ont enregistré une baisse par rapport à leur plus haut niveau en un mois lors de la séance précédente, en raison des précipitations en Australie et en Argentine, deux acteurs majeurs de l’hémisphère sud, ce qui a amélioré les perspectives d’approvisionnement. Le maïs et le soja ont également enregistré des baisses pour la deuxième séance consécutive. «Les conditions météorologiques sur la côte est de l’Australie ont été plutôt favorables au blé», a déclaré un négociant basé à Singapour à Zone Bourse. «Plus tôt, on parlait d’une production de blé de 22 millions de tonnes métriques, mais maintenant on se rapproche plutôt de 25,0-25,5 millions de tonnes». Les pluies récentes dans les principales régions productrices de blé en Australie sont susceptibles d’augmenter les rendements, ce qui pourrait ajouter plusieurs millions de tonnes à la récolte, améliorant ainsi les perspectives d’approvisionnement mondial, d’après les analystes. En Argentine, des pluies abondantes ont récemment touché les régions agricoles touchées par la sécheresse, ce qui laisse entrevoir de meilleures conditions pour la culture du blé dans ce pays d’Amérique du Sud. Concernant le soja, les importations chinoises en provenance du Brésil ont augmenté de 23 % en septembre par rapport à l’année précédente, grâce à la récolte record de cette nation sud-américaine cette année, consolidant ainsi sa position en tant que principal fournisseur de soja au premier acheteur mondial.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

France. Les agriculteurs en colère à nouveau dans les rues de Paris

Avant l’ouverture du Salon de ...

Le Carrefour de Mostaganem

Douane. L’Inspection Divisionnaire à pied ...

Cessez-le-feu immédiat à Ghaza. Le Conseil de sécurité échoue à faire aboutir les efforts de l’Algérie

Le Conseil de sécurité des ...

3000 requêtes réceptionnées en 2023 par le Médiateur de la république de la wilaya. Plus de 240 dossiers d’investisseurs reçus et transmis au wali

L’usine Renault, production d’Oued Tlélat, ...

Ghaza. 26 pays de l’UE appellent à une «trêve humanitaire immédiate»

Vingt-six Etats membres de l’Union ...