Accueil » Point de Vue » L’autosuffisance, objectif stratégique pour l’Algérie

L’autosuffisance, objectif stratégique pour l’Algérie

L’autosuffisance est une autre expression pour dire indépendance, autonomie et tous les qualificatifs y afférant …le moindre aspect d’autosuffisance pourrait laisser penser à un genre d’autonomie hypothéquée ou conditionnée. Donc, viser l’autosuffisance est une façon de confirmer son indépendance voire sa souveraineté. Justement, le problème de l’autosuffisance qui fait défaut dans plusieurs pays du tiers- monde a fait en sorte que l’indépendance « officielle » de ces pays serait restée une image truquée, -une façon de parler- sans une consistance ou une réalité palpable. Que l’Algérie ait opté pour l’autosuffisance comme choix ultime stratégique, notamment dans les secteurs vitaux de l’Etat, n’est pas une supercherie visant à leurrer les amis et les ennemis. Quand le peuple algérien est sorti d’une nuit coloniale en payant un lourd tribut pour voir son indépendance enfin se réaliser, il savait déjà qu’une indépendance souveraine complète et réelle devrait exiger plusieurs années de lutte pour se concrétiser et pour laquelle il faudrait travailler de façon dure et soutenue. C’est pour cela que les supplétifs de la cinquième colonne, déguisés en « hommes d’Etat », préférant toujours avoir recours à l’importation, même pour un cure-dent. Les dernières récoltes spectaculaires réalisées au grand Sud algérien en ce qui concerne le blé et d’autres cultures, a démontré que l’autosuffisance alimentaire est très possible. Faudrait-il rappeler dans cet ordre d’idées que les potentialités agricoles du pays ne sont exploitées qu’aux deux tiers. Dans la wilaya d’Oran par exemple, environ la moitié des terres arables sont en jachère presque illimitée, pour différentes raisons ou différents alibis. Pour certaines puissances de la planète habituée à la rapine, en survivant aux dépens des peuples sans défense, n’aiment pas entendre parler ou voir qu’il y a des nations qui désirent sincèrement s’émanciper de leur «prise en charge» tutorale. Bien qu’absolument nécessaire, l’autosuffisance va demeurer, en raison de certaines causes en relation avec la nature du régime politico-économique du pays, un idéal à rêver. Un régime économique caractérisé par un système qui serait aux deux tiers sous contrôle direct ou indirect des barons d’une économie parallèle. Spéculation, monopoles, pénurie. En plus de ça, une finance échappant aux regards des circuits officiels de la finance publique.

À propos Abdelkader Benabdellah

x

Check Also

Les écoles des cadets toujours au top au Bac

Fondées dans les années 1960, ...

Un été tout à fait présidentiel

Une chaleur torride, un été ...

Toute l’importance de la santé scolaire

La santé scolaire, la cantine ...

L’importance de l’autosuffisance alimentaire

C’est justement, vers quoi l’Algérie ...

A quand la fin du bidonville?

En vue d’en atténuer l’effet ...