Accueil » Point de Vue » L’assassinat de Nahel embrase la France

L’assassinat de Nahel embrase la France

Histoire de ce policier de Nanterre à la gâchette facile, risque de se transformer en un drame national. Un policier vient de tuer froidement, un adolescent algérien -ou d’origine algérienne!?- de la banlieue parisienne pour refus d’obtempérer à la sommation de l’homme de la loi, selon la version officielle. Pour savoir que la situation dans Paris et la région jusqu’à aujourd’hui, se dégradait, en frôlant la tragédie, le président Macron avait préféré écourter son voyage à Bruxelles, laissant son siège vide dans un Sommet européen de la plus grande importance. C’est normal ! Il faudrait rentrer à la maison et au plus vite. La situation exige la présence sur le champ de bataille de la personne du chef de l’Etat. L’opposition monte déjà au créneau. C’est le moment propice pour les «ennemis» politiques de Macron et du système «Rotchildien» qui le soutient, de relancer le débat sur fond d’une politisation d’un fait divers, en vue d’une très possible « récupération » politique de cet événement. -Au fait, oui, tuer un Arabe en France, c’est un simple fait divers-. Les jours qui vont suivre cet événement, la presse, les plateaux TV vont connaître un antinomique riche débat, notamment sur le comment désormais, les forces de l’ordre public iront-ils traiter avec les cas semblables à celui de la jeune victime Nahel. En effet, Nahel, l’ado de 17 ans, a été traité comme s’il était un dangereux et vulgaire terroriste. Y aurait-il un mobile ou une quelconque arrière-pensée raciste derrière cet acte irresponsable? En tous les cas, l’assassin de Nahel a été passé en examen chez l’inspection générale de la police. Jusqu’à présent, aucune information n’avait filtré sur les résultats de cette enquête menée par la police des polices. Il se pourrait que le policier en question ait la détente facile ou bien pour des raisons purement psychologiques, il n’aurait pas été à la hauteur de sa mission. Cela arrive souvent dans ce genre de métier …En tous les cas, toutes les thèses sont permises dans ce genre de situation. Remarquons qu’uniquement, ce sont les pays donneurs de leçons, en matière de Droits de l’Homme et en démocratie, qui sont en butte à ce genre d’épreuves difficiles. Même les citoyens français n’étaient pas, à vrai dire, à la hauteur de l’événement et de la responsabilité citoyenne. Normalement, une gente ayant la réputation d’une société civilisée ne devrait, en principe, recourir aux méthodes violentes et comportements saccageurs, en vue de réclamer justice et droit. On ne brûle pas sa hutte pour réclamer ses droits.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le gaz, l’autre atout de l’Algérie

Les atouts économiques de l’Algérie ...

Corruption: Quel rôle pour la société civile ?

La meilleure des définitions que ...

Le Ramadhan: Un mois très dur pour les ménages

Au moment où le mois ...

«Djamaa El Djazaïr» Haut lieu de tolérance et contre l’extrémisme

Pour prouver le faut, il ...

Feuille de route pour une nouvelle république

Ô ! L’Algérie terre des ...