Accueil » Point de Vue » L’argent public et le rôle du trésor public

L’argent public et le rôle du trésor public

Une définition simple et concise veut que le Trésor public soit l’ensemble des moyens financiers dont dispose un État. Par métonymie, l’expression désigne également l’ensemble du corps administratif chargé de gérer ces ressources dans la plupart des pays du monde. C’est un service de l’État dont le rôle principal consistant à gérer l’argent public sous l’égide du département ministériel des Finances. L’on peut facilement constater que le Trésor public, en tant qu’un des plus importants affluents du secteur des finances publiques avait, totalement adhéré au processus de réforme de ce secteur, il a même joué un rôle de premier plan dans la gestion, avec mérite et de manière efficace, des deniers publics, conformément aux orientations de la direction politique du pays. Cette perspective faisait partie d’un ensemble cohérent visant l’instauration de la bonne gouvernance. Par expansion, le Trésor public s’était vu adhérer au processus de modernisation de ses services et le développement de ses missions et prérogatives. En outre, il s’est imprégné de pratiques modernes inspirées des méthodes ayant prouvé leur efficacité qui sont en vogue ailleurs sous d’autres cieux. Tout cela visait la meilleure gestion des deniers publics, conformément aux exigences d’un développement économique efficace. Les relations entre les institutions financières et celles de l’économie sont très liées. Il n’y a pas d’économie forte et productrice de richesses sans un système financier, du coup efficace et bien assaini dont le trésor public serait le pivot. Afin de se mettre aux pas des développements qui se produisent ici et là, le Trésor public algérien n’a jamais cessé depuis sa création, tout au début de l’indépendance, avec ses propres particularités algériennes, à moderniser ses fonctions et mettre en pratique les réformes qui s’y imposent à chaque période de changement, en tant qu’organe travaillant selon des visées stratégiques, en relation avec le développement économique du pays. En fait, ce développement rêvé ne saurait rendu réel sans adopter la numérisation et l’innovation en matière d’informatique. Cela pourrait même servir à aplanir les pierres d’achoppement rencontrées sur le plan procédural. Le Trésor public fait partie d’un ensemble d’institutions et d’administrations travaillant comme une horloge: les banques, les assurances, les entreprises économiques, les administrations publiques y compris ses relations extérieures. L’on peut constater que l’amélioration du climat des investissements et des affaires qui reste toujours pas tout à fait ajusté au diapason des attentes et aux stratégies adoptées.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Est-il temps de réformer le Conseil de sécurité (ONU)?

A vrai dire, c’est tout ...

L’Aïd éclipse tous les autres sujets

C’est surtout.. Les prix du ...

BAC : Les épreuves de l’angoisse

C’est le passage obligé vers ...

Le train Algérie-Tunisie sifflera de nouveau

Il y aurait quelque part, ...

Les barons de la drogue dans le collimateur

Depuis sa position géographique exemplaire ...